La labellisation du réseau des Missions Locales est lancée !

Représentation du réseau |

La labellisation, pilotée par l’UNML au côté d’une commission associative d’élus et de directeurs, va contribuer à formaliser le processus d’amélioration continue de la qualité des services rendus aux jeunes au sein des Missions Locales, des Associations régionales (ARML) et de l'Union nationale (UNML). L’objectif est de garantir la conformité des prestations délivrées et l’égalité de traitement des demandes. Point sur les grands principes, les étapes de mise en œuvre et le calendrier.

À la suite de la décision du Conseil d’Administration de l’UNML, la mise en concurrence a été publiée le 1er avril 2022, pour retenir le prestataire qui accompagnera le réseau des Missions Locales dans l’élaboration de sa méthodologie de labellisation, spécifique et fidèle au métier d’accompagnement global des parcours des jeunes.

En effet, le service public territorialisé de l’accompagnement des jeunes vers l’emploi et l’autonomie va s’engager dans une démarche nationale de labellisation de l’ensemble de ses structures associatives ou en GIP : Missions Locales, d’une part, ARML et UNML, d’autre part.

Le Label national va être créé à partir du cadre commun de référence et de la méthodologie de « ML 2021 ». Il sera le fruit d’une démarche participative du réseau des Missions Locales avec l’association à la réflexion des jeunes, des partenaires et des pouvoirs publics.

Il définira des principes (et non des normes) en termes de qualité, d’équité de traitement, de conformité et de performance. La démarche de labellisation poursuit trois objectifs :

  • l’identification de l’action spécifique et innovante des Missions Locales avec les jeunes et les partenaires dans les territoires, dont les entreprises,
  • la garantie donnée aux financeurs et aux jeunes de la qualité et de la conformité de cette pratique commune et partagée par le réseau, s’appuyant sur un référentiel commun,
  • la valorisation de cette pratique, au sein du réseau national comme auprès des jeunes, des partenaires et des financeurs.

Plusieurs Missions Locales déjà engagées dans une démarche d’amélioration continue de la qualité seront associées à ces travaux d’élaboration du référentiel national et de la méthodologie de labellisation.

La labellisation des Missions Locales sera reconnue par une instance extérieure et indépendante, avec le processus suivant : auto-évaluation à partir du référentiel de labellisation, définition du plan d'amélioration de la qualité, évaluation externe de la Mission Locale par un auditeur certifié et enfin demande de labellisation.

Le prestataire retenu à la suite de la mise en concurrence élaborera le référentiel national et les différents outils d’accompagnement : guides méthodologiques, formations des référents qualité internes et des auditeurs externes, structuration de l’organisation.

Une équipe nationale composée de techniciens des ARML et de l’UNML déploiera cette démarche au sein du réseau. Françoise Raynaud, présidente de la Mission Locale Pays Yonnais, et Agnès Canayer, présidente de l'ARML Normandie et présidente de la Mission Locale du Havre, toutes deux membres du bureau de l’UNML, animeront le projet aux côtés de Stéphane Valli, président de l'UNML.

Le référentiel et les outils d’accompagnement seront élaborés par les prestataires en octobre 2022, avec les premières autoévaluations au début de l’année 2023 et les premiers audits en juin 2023. La commission de labellisation recevra les premières demandes des Missions Locales en juin 2023.