🎙 [Lab'expression des jeunes] Rencontre avec Media TAW, média jeune de la Mission Locale de l’Arrondissement de Dijon

Du côté des Missions Locales |

La valorisation des Lab d’expression des jeunes en Mission Locale se poursuit avec un focus cette fois-ci sur le média TAW, Team Audiovisuel Web, de la Mission Locale de Dijon. Patricia Lambert, chargée de communication à la Mission Locale et référente du média depuis 2013 revient sur la genèse et le fonctionnement du média TAW.

A lire Ă©galement :

Comment est né le Lab d’expression des jeunes à la Mission Locale de Dijon ?

Depuis 2013, dans le cadre de la recherche action collective, nous accueillons des jeunes en Service Civique. Nous réalisions avec eux des ateliers de découverte de radio en partenariat avec Radio Dijon Campus. En 2015, la Mission Locale de Nord Essonne nous a contacté pour un projet de web radio nationale. Nous nous sommes joints à eux avec plaisir puisque c’était aussi dans la continuité de ce que l’on faisait. Cela nous a permis d’être autonome dans la réalisation des podcasts.

Nous avons donc lancé en 2016 la webradio à la Mission Locale de l’Arrondissement Dijon. Depuis, il y a toujours des volontaires et des bénévoles qui se relayent pour l’animer. Je viens d’ailleurs d’avoir un échange avec notre tout premier animateur en Service Civique, Jimmy, qui grâce aux diverses rencontres qu’il a pu faire lors d’interviews, il a complètement changé d’orientation professionnelle. Après un CAP et un BMA ébéniste, Il vient de créer son atelier d’ébéniste.

Après la création de la webradio, je me suis rendue compte que plusieurs médias jeunes de Missions Locales proposaient aussi la vidéo. Nous avions le matériel, nous nous sommes donc lancés dans des projets vidéo. Pour cela, nous avons répondu à un appel à projets auprès du Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté. Cela nous a permis d’avoir un financement pour recruter une jeune en PEC (partie reste à charge de l’employeur), mais également de former les jeunes du Lab’expression par l’association Jets d’Encre et de financer la création de supports de communication.

J’ai proposé à toute l’équipe du Lab’expression s’approprie le pôle média en créant une identité, c’est ainsi que le nom et l’identité « MEDIA TAW » est né, sur des propositions de jeunes.

La première participation officielle en tant que MEDIA TAW était au forum sur l’apprentissage à Dijon. Regarder le reportage radio qu'ont réalisé les jeunes à l'occasion

Comment vous organisez-vous pour trouver les idées de sujets à exploiter ?

Nous avons une réunion hebdomadaire de type comité de rédaction pour débriefer sur les actions audiovisuelles et print en cours et à venir. Les propositions de sujets à exploiter viennent des jeunes, parfois, à partir de thèmes que je propose.

Ces réunions peuvent durer 1h à 3h. C’est vraiment en fonction des échanges qui se créent.

Il y a bien évidemment des points quotidiens. Les jeunes ne sont jamais laissés de côté. Ils sont en autonomie sur la production mais je reste en appui pour tout frein qui se présenterait.

Vous avez aussi votre journal papier. Pouvez-vous nous en dire plus ?

En effet, notre journal, initié par des jeunes en Service Civique et des bénévoles existe depuis 2015. Il s’appelle « Hébé », nom trouvé par les jeunes qui signifie déesse de la jeunesse.

Les jeunes sont partis du constat que les jeunes peuvent tout autant apprécier le journal papier que le numérique.

Les volontaires prennent en main de la conception à la publication du journal. Ils ont même proposé à une jeune dessinatrice qu’ils ont rencontré au Kamo Play de réaliser une page du journal. L’idée est de montrer que c’est un journal ouvert à tous, même aux jeunes pas suivis en Mission Locale.

Pouvez-vous nous parler de quelques travaux du média TAW ?

Sur une proposition d’un jeune en Service Civique, nous avons dernièrement participé au salon Kamo-Play. C’est un salon sur l’univers des mangas, des cosplays et de YouTube, se déroulant chaque année à Dijon. L’organisateur nous a donné la possibilité de participer à ce salon à titre gratuit. Les jeunes ont apprécié participer à cet événement : chercher des invités, prendre rendez-vous, faire des interviews de youtubeurs de ce milieu, etc. Ces captations ont fait l’objet d’une vidéo.

C’était l’occasion de montrer que les Missions Locales peuvent aussi être présents dans des événements où nous ne sommes pas instinctivement attendus. Cette présence au travers d’un média jeune a tout de suite capté l’attention des visiteurs du salon.

Nous participons aussi à des actions portées au national tels que Vox Milo. Doriane, l’actrice principal du film « C’est l’heure de l’apéro » a d’ailleurs remporté le prix de la meilleure actrice du VOX Milo Festival 2022. Regarder le film lauréat

Les jeunes ont aussi la main sur le choix du média (vidéo, radio ou print) à exploiter en fonction du sujet.

Le média jeune en Mission Locale intéresse aussi les institutionnels. En effet, nous avons été sollicités par la Direccte ainsi que le conseil départemental. La Direccte nous a proposé de réaliser des productions pour mettre en valeur le CIE et le contrat PEC, afin de pouvoir les utiliser comme support lors de réunions avec des employeurs (entreprises et associations).

Le Conseil Départemental nous a sollicité pour réaliser des capsules vidéos dans le cadre de leur opération de communication sur le SPIE. Les jeunes ont accepté ces deux projets et se sont lancés dans la réalisation.

Suivre Media TAW sur les réseaux sociaux