#40ansML – Favoriser la parole par la musique (Mission Locale du pays de Dinan)

Du côté des Missions Locales |

A l’occasion des 40 ans des Missions Locales, l'UNML propose un tour d’horizon des événements qui se déroulent dans les territoires pendant cette année de festivité. Focus cette semaine sur un atelier musical organisé par la Mission Locale du pays de Dinan.

La Mission Locale du pays de Dinan a connu un mois d’août musical. Dans le cadre de la relance de l’Institut Bertrand Schwartz, la structure a souhaité s’associer à la démarche participative de collecte de la parole des jeunes à travers deux ateliers musicaux. Objectifs de cette action ? Offrir un espace d’expression aux jeunes accompagnés par la structure et favoriser le recueil de leur parole grâce à la musique.

La musique pour favoriser et recueillir la parole

Pour s’inscrire dans cette démarche, la Mission Locale s’est appuyée sur les méthodes de recueil de la parole proposée par Cap Collectif. Parmi les pistes avancées, elle a sélectionné le format « En chanson », le plus accessible, selon la structure, pour permettre aux jeunes de s’exprimer. Après un travail de recherche, une playlist de musique a été constituée autour des 4 thématiques abordées par la démarche : Égalité, École,Travail et Bonheur.
Une dizaine d’extraits ont ainsi été sélectionnés. Parmi les artistes retenus, on retrouve majoritairement des rappeurs (Orelsan, Soprano, Kery James…), le rap se prêtant bien à cette activité en raison de la richesse des textes et des thématiques évoquées par les artistes.

Des jeunes volontaires

A la suite de ce travail, deux ateliers ont été proposés aux jeunes. A tour de rôle, les participants devaient choisir une des cartes présentées sur lesquelles étaient inscrites les paroles de l’extrait ainsi que la thématique associée. Après l’écoute de la musique, les jeunes devaient expliquer leur choix, exprimer ce que les paroles évoquaient pour eux et échanger avec les autres participants. Les participants ont ainsi pu discuter librement et aborder des sujets de fond tel que la recherche de sens dans le travail, la santé mentale, les divisions dans la société ou encore le sujet de l’orientation et des difficultés qu’ils rencontrent.

Un format performant et apprécié par l’ensemble des acteurs

A l’issue des sessions, l’ensemble des jeunes ont exprimé leur satisfaction d’avoir participé à cet atelier et notamment d’être pleinement acteur et de pouvoir bénéficier d’un espace d’expression sans qu’il n’y ait d’enjeu particulier. Un retour positif qui se retrouve également chez les membres de la Mission Locale comme l’affirme Morgane Santier, Chargée d'animation et de communication : « Nous sommes satisfait.e.s des résultats de ces ateliers et surtout très content.e.s des retours des participants ! Nous avons vu que quand, on leur donne les bonnes conditions, les jeunes ont à cœur de s’exprimer sur des sujets de fond et qu’ils avaient des avis pertinents à partager. ».

Face au succès de ces ateliers, la Mission Locale à d’ores et déjà prévu de le réexploiter dans le cadre d’autres actions : « Grâce à ce format, on a l’occasion de développer un espace de parole au sein de la structure. A travers celui-ci, cela nous permet de mieux comprendre les aspirations, les besoins des jeunes et de s’en faire le relai » conclut Morgane Santier (Mission Locale du pays de Dinan).

Cliquer ici pour retrouver la synthèse des ateliers