Agenda

mardi 14 septembre 2021

Assemblée générale de l'UNML

mercredi 06 octobre 2021

Commission paritaire nationale Prévoyance et Santé (CPNPS)

lundi 11 octobre 2021

Vox Milo Festival

mercredi 13 octobre 2021

Semaine nationale des Missions Locales

Représentation du réseau

A l’heure où la crise sanitaire et économique impacte directement l’insertion professionnelle des jeunes, les Missions Locales créent 2 000 emplois de conseillères et de conseillers à travers le territoire et lancent à ce titre une campagne digitale inédite, associée à une campagne de relations presse. L’ensemble du réseau des Missions Locales est invité à relayer et partager la campagne dès le 4 mai. Un kit de communication est mis à disposition.
Le Figaro, Ouest France, France TV, France Bleu : les premières retombées médias sont en ligne.

[Revenu d'engagement pour les jeunes] Les « Missions Locales au coeur du dispositif » (E. Borne)

Représentation du réseau |

Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l'emploi et de l'insertion, a installé jeudi 22 juillet le comité "Revenu d'engagement pour les jeunes" afin de finaliser la proposition. A l’issue de cette première rencontre, la ministre du Travail s'est rendue à la Mission Locale Vita-Lis (Essonne) où elle a échangé avec des jeunes accompagnés dans le cadre de la Garantie jeunes à Longjumeau et des représentants du réseau des Missions Locales.
Les propositions du réseau pendant la phase de préfiguration du "Revenu d'engagement" ont été entendues. Tout jeune de moins de 26 ans ni en emploi ou en emploi précaire, engagé dans la démarche, devra pouvoir bénéficier d’un accompagnement vers l'emploi et l’autonomie, assorti d’une sécurisation financière.
Les arbitrages définitifs du Président de la République concernant le "Revenu d'engagement pour les jeunes" sont attendus courant septembre.

Vers un « revenu d’engagement » pour les jeunes (E. Macron)

Représentation du réseau |

Lors de son allocution d’hier, lundi 12 juillet, essentiellement consacrée aux nouvelles mesures relatives à la gestion de la crise sanitaire, le Président de la République a annoncé la création prochaine d’un « revenu d’engagement » pour les jeunes sans emploi ou sans formation, suivant une « logique de devoirs et de droits ».
Le Président de la République officialise ainsi sous un nouveau nom le chantier prioritaire de la « Garantie jeunes universelle » pour les jeunes particulièrement touchés par la crise sanitaire, ce dont l’Union nationale des Missions Locales se félicite.

[Presse] Les Missions Locales au coeur du bilan du plan #1jeune1solution

Représentation du réseau |

Le plan "Un jeune, une solution" a "porté ses fruits", affirme Élisabeth Borne, le 8 juillet 2021. La ministre du Travail dresse un bilan des mesures prises il y a un an. "Plus de deux millions de jeunes ont bénéficié d’une des solutions", précise-t-elle. La ministre se félicite, ainsi, de 800 000 parcours d’insertion, dont 380 000 Pacea, 200 000 AIJ et 121 000 Garantie jeunes. La promesse de la Garantie jeunes universelle est de "permettre un accompagnement pour chaque jeune et un soutien financier", rappelle la ministre dans un article d'AEF. Le président de la République doit se prononcer, d'ici au 14 juillet, sur la question de l'élargissement de la Garantie jeunes à l'ensemble des jeunes en situation de précarité, selon La Croix. De premiers articles sont également parus dans le Figaro, Le Point et 20 minutes.

[AEF] Sous l'effet de la crise, les jeunes sont encore plus inquiets pour leur avenir (étude Drees et baromètre UNML)

Représentation du réseau |

Deux baromètres, distincts, mettent en avant l’inquiétude des jeunes en cette période de crise sanitaire et économique. D’une part, le baromètre de la Drees révèle que l’impression d’un déclassement augmente parmi les jeunes. Chez les moins de 30 ans, le sentiment de se trouver dans une situation pire que celle de ses parents au même âge a augmenté de 14 points en un an. D’autre part, le baromètre de l’Union nationale des Missions Locales précise que 42 % des jeunes se déclarent inquiets pour leur avenir. Soit près de 10 points de plus qu’en 2020.

Fermeture exceptionnelle des bureaux de l'UNML le 5 juillet

Représentation du réseau |

Les bureaux de l'UNML seront exceptionnellement fermés lundi 5 juillet 2021 en raison de la tenue d'un séminaire d'équipe. Veuillez nous excuser pour la gêne éventuelle occasionnée.

[Communiqué] Baromètre 2021 des Missions Locales : 42% des jeunes se déclarent inquiets pour leur avenir (près de 10 points de plus qu’en 2020)

Représentation du réseau |

Pour la quatrième année consécutive, les 436 Missions Locales de France ont donné la parole aux jeunes qu’elles accompagnent. Un moyen de suivre l’évolution du moral et des attentes des jeunes, mais aussi d’évaluer le rôle des Missions Locales. Réalisée auprès de 38 998 répondants, cette enquête inédite met en lumière une inquiétude qui perdure et qui s’amplifie chez les jeunes dans un contexte de sortie de crise. Au-delà des difficultés d’insertion professionnelle, cette inquiétude traduit pour certains la précarité ou des ruptures familiales. Elle révèle également le rôle essentiel qu’occupent les Missions Locales qui répondent aux attentes et besoins des jeunes. A titre d’illustration : plus de 7 jeunes sur 10 estiment avoir pris confiance en eux grâce à l’accompagnement proposé par leur Mission Locale et avoir avancé dans leurs projets.