Le sport comme vecteur d’insertion (le CEJ à la Mission Locale Intercommunale de Poissy-Conflans)

Du côté des Missions Locales |

Le 11 mars dernier ont été signés les premiers Contrats d’engagement jeune avec des jeunes accompagnés par la Mission Locale Intercommunale de Poissy-Conflans. Avec un angle particulier, celui de l’insertion par le sport. Rencontre ici avec Rachida Dyani, chargée de projets, Rachid Medouni, directeur de la Mission Locale, ainsi qu’avec Justine Piras-Quilici, responsable adjointe des relations aux associations sportives au Service des Sports à la Ville de Poissy.

Le CEJ "Insertion par le sport" vu par les jeunes

Une vidéo réalisée par le Pôle médias jeunes de la Mission Locale intercommunale Poissy-Conflans
Durée : 1 minute

Pourriez-vous préciser l’axe que vous avez choisi de développer à la Mission Locale pour lancer le CEJ ?

Rachida Dyani : A la Mission Locale Intercommunale de Poissy-Conflans, le Contrat Engagement Jeune est structuré autour de quatre axes : le premier autour de l’insertion par le sport, le deuxième sur le volet « apprentissage », le troisième sur le volet « projet professionnel » et enfin le quatrième axé sur l’emploi. Nous lançons le CEJ à la Mission Locale, avec ce premier volet qui mobilise les jeunes autour du sport, considéré comme vecteur d’insertion.

Le « CEJ insertion par le sport » est un programme expérimental initié depuis le 14 février 2022 avec des jeunes accompagnés dans le cadre de la Garantie jeunes. Nous avons pu ainsi tester l’accueil et les retours (très positifs !) qu’en font les jeunes.

Aujourd’hui, six jeunes ont signé des contrats CEJ. Le groupe complet est composé de 10 jeunes. Quatre d’entre eux sont déjà en immersion professionnelle dans le cadre de leur projet professionnel.

Rachid Medouni : Le CEJ n’est pas le prolongement de la Garantie Jeunes. Ce que l’on a observé d’après notre expérience avec la Garantie Jeunes, c’est que les groupes de jeunes en Garantie Jeunes étaient hétérogènes en termes de besoins d’accompagnement. Nous avions donc une approche personnalisée, insérée dans une dynamique de groupe.

Pour le CEJ, nous avons essayé de rendre ces groupes le plus homogène possible (âges, besoins identifiés, souhaits des jeunes). C’est pourquoi nous avons réparti les jeunes par quatre pôles (insertion par le sport, apprentissage, projet pro et emploi) suivant leurs profils. Ces pôles contiennent des ateliers ciblés mais aussi des ateliers de sensibilisation à différentes questions qui peuvent les intéresser. Par exemple, nous y projetons des films réalisés par des jeunes pour le Vox Milo festival, dont le film pour lequel nous avions été lauréat en 2019.

Julie Piras-Quilici : Pour cette action d’insertion par le sport, nous mettons à disposition de la Mission Locale, notre partenaire historique, les espaces sportifs mais aussi des animateurs et éducateurs sportifs qui vont intervenir lors des ateliers avec les jeunes. Les sports d’équipe seront privilégiés pendant ces ateliers afin d’inculquer aux jeunes toutes les valeurs autour de la cohésion d’équipe.

Photo : les jeunes accompagnés par la Mission locale Intercommunale Poissy-Conflans (à leur demande, seuls leurs prénoms sont communiqués) : Vanelson, Ryan Jose, Quentin, Sadatullah, Aboubacar Sidik, Elisa, Julie, Aissa, Hajare, Mohammad, Angela. Ainsi que : Fabien RADDAS, animateur éducateur sportif de la collectivité ; Samira TAFAT, Présidente de la Mission Locale ; Rachid MEDOUNI, directeur de la Mission Locale ; Justine Piras-Quilici, Responsable adjointe du Pôle Relations aux associations ; Rachida DYANI, chargée de projets de la Mission Locale.