[#Duoday2020] Bilan et retours d’expériences #3 avec la Mission Locale des Landes / Questionnaire en ligne

Du côté des Missions Locales |

Dans la continuité des retours d'expériences de jeunes et professionnels de Missions Locales sur le DuoDay 2020, cette semaine c’est Christine Charrier, référente handicap insertion et Nadège Lalanne, assistante Responsable d’Arrondissement à la Mission Locale des Landes qui racontent leurs expériences. Elles ont accueilli chacune une personne en situation de handicap en présentiel lors de l’opération Duoday.
Afin d’améliorer le dispositif du DuoDay, le secrétariat d’État chargé des personnes handicapées a lancé une enquête en ligne ouverte jusqu’au 28 février 2021. Toutes les structures sont invitées à y participer.

Pour répondre au questionnaire en ligne lancé par le secrétariat d’État chargé des personnes handicapées

cliquer ici Toutes les structures sont invitées à répondre à ce questionnaire, qu'elles aient participé ou non à la dernière édition. Les réponses permettront d'améliorer le dispositif de DuoDay pour les années à venir au sein des structures accueillantes, dont les Missions Locales.

Rappel : le principe du Duoday

Le principe du "Duoday" est simple : une entreprise, une collectivité ou une association accueille, à l’occasion d'une journée nationale, une personne en situation de handicap, en duo avec un professionnel volontaire. Au programme de la journée : découverte du métier, participation active, immersion en entreprise. Pour en savoir plus : cliquer ici

Les Missions Locales peuvent participer au Duoday en :

  • accueillant une personne en situation de handicap au sein de la Mission Locale,
  • orientant des jeunes en situation de handicap vers des offres de duo,
  • mobilisant les employeurs partenaires pour qu’ils proposent une offre de duo.

Point de vigilance : les duos doivent être intégrés dans la plateforme pour être pris en compte.

Illustration de l'opération Duoday2020, avec Christine Charrier, référente handicap insertion et Nadège Lalanne, assistante Responsable d’Arrondissement à la Mission Locale des Landes

Comment avez-vous eu connaissance du Duoday ?

Christine : Nous avions déjà participé à l’opération 2019, j’ai donc été directement sollicitée par la plateforme pour l’édition 2020. J’en ai fait part à ma direction qui a décidé qu’il était possible d’accueillir 3 personnes en interne selon les conditions sanitaires et le présentiel de chacun.
Il faut savoir qu’il existe, au niveau de la MDPH des Landes des réunions d’équipes pluridisciplinaires tous les mois pour les jeunes de 16 à 25 ans. C’est souvent à cette occasion que l’on nous informe sur les évènements du département liés au handicap.

Comment avez-vous mis en place le duo ?

Christine : Je me suis appuyée sur l’expérience de Cap emploi pour organiser l’évènement ; ils m’ont donné de précieux conseils et surtout aidée à identifier les candidats. J’ai pris contact avec les 3 personnes en amont pour leur expliquer les modalités d’accueil et les précautions à prendre dues au contexte sanitaire.

Nadège : Nous avons eu les informations et les consignes par Christine durant la réunion d’équipe pour que nous soyons tous mobilisés pour la réussite de l’accueil des jeunes.

Comment s’est déroulée cette journée ?

Christine : Pour mon binôme, tout s’est bien passé. Nous étions dans une des permanences de la Mission Locale, à Montfort et elle a donc pu assister aux rendez-vous avec les jeunes pour une bonne partie de la journée et à la réalisation du travail administratif et de saisie pour le reste du temps.

Nadège : Nous avons commencé la journée par une présentation rapide des salariés de la Mission Locale. Le matin était propice à la présentation de la structure dans son ensemble, la Garantie jeunes notamment mais aussi de mes outils et des logiciels de travail (I-milo,…). Une entreprise est venue nous livrer la commande de papier. J’ai donc expliqué la procédure dans cette situation à mon binôme, la remise du bordereau de livraison que j’ai signé, puis l’envoi de l’original avec le bon de commande à MDM.

L’après-midi fut l’étape de la mise en pratique avec notamment la préparation des dossiers papiers Garantie jeunes avec l’édition des pages de garde, bordereau de transmission pour la Direccte et l’Agence de Service et de Paiement (ASP), la création des cohortes, l’intégration des pièces à fournir et beaucoup d’autres tâches et saisies administratives.

Nous avons traité une dizaine d’allocations ce jour-là, remises par les conseillers Garantie jeunes au fil de l’eau, ce qui lui a permis de bien comprendre la « procédure » de traitement des allocations.

La journée s’est bien passée. Elle en a fait un retour positif en indiquant qu’elle avait apprécié que je lui montre les spécificités du poste, ce qui lui permet de se faire une idée globale de mon travail. Elle a trouvé la journée bien remplie, intéressante et diversifiée.

Elle trouve que je suis souvent sollicitée au téléphone, elle note également un véritable travail de « contrôle » des pièces administratives fournies. Du fait de son handicap, certaines tâches n’étaient pas envisageables et nous nous sommes adaptées.

L’expérience vous a -t-elle parue intéressante, à renouveler ?

Christine : J’ai trouvé cette expérience enrichissante, pas de difficulté lors de l’accueil des jeunes. Jeanne a été très discrète et à l’écoute. Nous avons pu échanger sur nos situations et en fin de journée consulter ensemble des offres emploi PEC (Parcours emploi compétences).

Nadège : La journée fut trop courte, nous aurions préféré deux jours pour avoir une vraie vision d’ensemble. C’est un évènement que je recommande vivement car il permet de se confronter à la réalité du terrain ; le handicap pour le professionnel et le métier pour la candidate.

Photo : Christine Charrier, référente handicap insertion à la Mission Locale des Landes

Photo : Nadège Lalanne, assistante Responsable d’Arrondissement à la Mission Locale des Landes