Les « rencontres Parent’Aises », une action d’« aller vers » par l’intermédiaire des parents salariés et des jeunes en emploi (Mission Locale du Blaisois)

Du côté des Missions Locales |

Dans le cadre de ses actions «hors les murs », la Mission Locale du Blaisois organise des rencontres en entreprises, avec des salariés… qui peuvent être aussi parents de jeunes de 16 à 25 ans : ce sont « les rencontres Parent’Aises ». Cette action permet de faire découvrir aux parents salariés l’approche globale des Missions Locales et donc, par ce biais, repérer les jeunes qui ne les connaissent pas encore. Retour sur cette action avec Nathalie Gaillot, chargée de relations entreprises à la Mission Locale du Blaisois, qui a conçu l’action et qui dresse un premier bilan.

A quel objectif répond l’action des rencontres Parent’Aises ?

Je suis partie du constat que les Missions Locales sont mal identifiées et quelquefois complètement méconnues du public. Moi-même, étant issue du monde de l’entreprise depuis 26 ans dans la fonction Ressources Humaines, je ne connaissais pas les Missions Locales avant de collaborer avec la Mission Locale de Blois en tant que chargée des relations entreprises. Et puis aussi, en tant que mère, j’aurais aimé connaître la Mission Locales et ce qu’elle pouvait apporter aux jeunes.

De plus, les entreprises mènent beaucoup d’actions auprès des parents de jeunes enfants mais rien n’est proposé pour les parents de jeunes de notre public de 16 à 25 ans.

C’est pourquoi, j’ai conçu l’année dernière « les rencontres Parent’Aises » avec pour objectif d’en faire une action s’inscrivant dans une démarche RSE des entreprises.

C’est en quelque sorte une action pour « aller vers » notre public de jeunes 16-25 ans par l’intermédiaire des parents salariés mais aussi des jeunes en emploi. Cela permet notamment de travailler le repérage des jeunes dits « invisibles » et de permettre aux publics d’identifier l’approche globale des Missions Locales.

Comment s’est déroulée la mise en œuvre de ce projet ?

J’ai constitué un groupe de travail au sein de la Mission Locale de Blois puisque travaillant au sein de la Mission Locale depuis seulement trois ans, j’apprécie de travailler avec mes autres collègues conseillers, experts dans le champ de l’insertion sociale et professionnelle.

Nous avons rencontré quelques entreprises pilotes issues de secteurs d’activités et de tailles variés pour évaluer le projet. Et les groupes EMERA, Chiesi, et la MSA se sont mobilisés ! Les entreprises SITEL, EUROVIA, 3F Centre Val de Loire et Procter et Gamble se verront présenter ce partenariat les 9 et 25 mars prochains.

Nous avons préparé une affiche adaptable pour chaque entreprise qui permet aux directions de communiquer auprès de leurs équipes. Sur cette affiche, nous indiquons que cette action est menée en partenariat avec la Mission Locale. Il est aussi clairement énoncé que chaque salarié parent doit pouvoir être écouté et conseillé dans les différents stades de sa vie de parent, afin de réduire les facteurs d’anxiété qui peuvent aussi exister dans son environnement de travail.

La première présentation auprès des salariés d’une de ces entreprises a eu lieu il y a quelques semaines.

Comment s’est déroulée cette première présentation ? Quelles conclusions en avez-vous tirées ?

Après une session de présentation de la Mission Locale, ont eu lieu des échanges sous forme de partages de problématiques et de questions/réponses.

Sur les 35 participants à la présentation, nous avons identifié deux parents de jeunes en décrochage scolaire depuis quelque temps, et qui souhaitent maintenant, par le biais de la Mission Locale, voir « le bout du tunnel ».

Certains parents s’inquiétaient pour l’orientation de leurs enfants en ces temps difficiles. Nous avons constaté que beaucoup d’entre eux considéraient que les Missions Locales ne s’adressent qu’aux jeunes en grande difficulté alors que ce n’est pas le cas, nous accueillons tous les jeunes de 16 à 25 ans de toute situation.

Nous avons également eu quatre demandes de renseignements sur la VAE : nous avons un point info conseil sur la VAE, propre à la Mission Locale de Blois.

Une salariée, elle-même jeune, a exprimé le souhait de rencontrer les psychologues de notre équipe.

A la fin de notre intervention, les salariés ont complété un questionnaire assez simple. Nous avons relevé de ces 35 réponses que 50% ne connaissaient pas les Missions Locales avant notre intervention et souhaitent que nous revenions effectuer des permanences au sein de l’entreprise.

Cette première expérimentation s’est avérée concluante et positive pour la suite du projet. Nous travaillons actuellement sur nos prochaines présentations dans d’autres entreprises avec bien sûr l’idée d’inscrire cette démarche sur le long terme.

L’objectif est de permettre aux salariés d’orienter leurs enfants ou ceux de leur entourage vers nous.

Photos : intervention de la Mission Locale de Blois dans le cadre d'une rencontre Parent'Aise avec les salariés du groupe EMERA