e-Rencontres-débats pour la jeunesse : se former pour quoi faire ? (2e rendez-vous CNAM, 26 janvier 17h-19h)

Actualités partenaires |

Dans la poursuite de la 1ere session de décembre sur les politiques de formation professionnelle des jeunes, rendez-vous le 26 janvier pour la table-ronde sur les inégalités entre les jeunes dans et par la formation. Avec l'intervention de Nadège Garrel, directrice de la Mission Locale Haute Garonne.

Aujourd’hui, près d’un million de jeunes en France connaissent une situation particulièrement difficile : sans diplôme, sans emploi, leur avenir est très sombre. Plus de quarante ans de politiques d’insertion professionnelle des jeunes ont singulièrement diversifié la panoplie d’outils au service de l’accès à l’emploi de ces jeunes en questionnant régulièrement la place et les modalités de la formation professionnelle dans les parcours.

Avec l’obligation de formation de 16 à 18 ans et l’onde de choc économique et sociale provoquée par la crise sanitaire, l’actualité législative et économique nous oblige à un temps de réflexion sur les attentes des jeunes, des acteurs économiques dans leur diversité vis-à-vis de la formation et des manières de la penser et de la conduire. Les dispositifs et pratiques innovants en matière de formation professionnelle, comme les freins et difficultés spécifiques rencontrées par les acteurs qui les composent doivent être mis en débat à la lumière de cette longue et riche histoire des politiques d’insertion et de l’expertise accumulée.

Autant d’enjeux que les rencontres-débats pour la jeunesse peuvent éclairer du point de vue des différentes parties prenantes au premier rang desquels il faut placer les jeunes eux-mêmes. Les rencontres-débats pour la jeunesse prennent en effet le parti de la co-construction des solutions concrètes et utiles pour la formation professionnelle des jeunes, pensée dans son déroulement mais aussi en amont (problème du non-recours à la formation et de l’engagement en formation) et en aval (la formation pour s’insérer dans un emploi, se développer dans le travail).

Pour suivre la session du 26 janvier 2021

Cliquer ici

PROGRAMME DU MARDI 26 JANVIER 17H-19H

Accueil des participant.e.s à partir de 16h30

17H-17H10 : présentation des rencontres-débats pour la jeunesse : "se former pour quoi faire" ? Léa Lima (Cnam). 17H10-17H30 : Lecture de la lettre ouverte des étudiant.e.s de l'école Vaucanson

17H30-19H : Table-ronde "Les inégalités dans et par la formation"

Cette table-ronde interroge la structuration d’inégalités au sein de la jeunesse, dans la formation professionnelle tant initiale que celle dite de seconde chance. Inégalités dans le recours à la formation professionnelle (qui comprend les inégalités dans la prescription de la formation professionnelle) et inégalités dans l’efficacité des actions sont à questionner. Différentes inégalités sont à interroger : inégalités sociales, de niveau de formation, inégalités de genre et ethniques ainsi que les inégalités territoriales. Comment prendre en compte les inégalités d'accès à la formation professionnelle, de réussite et d'insertion dans les manières de penser les politiques de formation et d’insertion, l’ingénierie et la pédagogie des actions de formation ?

Intervenant.e.s :
- Nadège Carrel, Mission locale Haute-Garonne - Rima Chihi, Forum Français de la Jeunesse - Antonio Lorenzo, maître artisan d'art, président du CFA Centre Val de Loire - Philippe Ristord, Union des maisons familiales rurales - Emmanuel Sulzer, Céreq Modératrice : Julie Couronné (Injep)

Les prochaines rencontres-débats pour la jeunesse

  • Au printemps : des ateliers de travail au Cnam réunissant des chercheurs, des acteurs publics, des professionnels de terrain et des représentants de la jeunesse
  • Un site web ressource en préparation

Les rencontres débats pour la jeunesse sont organisées en partenariat avec le Centre d’étude et de recherche sur l’emploi et les qualifications (Céreq), le Comité pour les relations nationales et internationales des associations de jeunesse et d’éducation populaire (Cnajep), Défi-métiers, l’Institut de la jeunesse et de l’éducation populaire (Injep), le Forum Français de la Jeunesse (FFJ), et l’Union Nationale des Missions Locales (UNML).