Licenciement : attention à l’adresse du salarié

Syndicat d'employeurs |

Dans un arrêt du 24 mai 2018, la Cour de cassation a confirmé sa jurisprudence antérieure en requalifiant un licenciement disciplinaire en licenciement sans cause réelle sérieuse du fait de l’erreur de l’employeur dans l’adresse inscrite sur le formulaire du recommandé.

A lire dans l'espace adhérent du site de l'UNML