Zoom sur l’accompagnement vers l’emploi des personnes primo-arrivantes

Représentation du réseau |

Le réseau des Missions Locales est fortement investi depuis 2018 dans l’accès des personnes primo-arrivantes à l’emploi et à la formation. Tour d’horizon avec la charte signée avec les autres acteurs sur SPE, l’Etat et l’OFFI, parcours d’intégration par l’acquisition de la langue PIAL, et la proposition de formation de l’ADRIC destinée aux professionnels de l’accompagnement des personnes primo-arrivantes.

Signature de la Charte relative à l'orientation et à l'insertion professionnelle des personnes primo-arrivantes dans le cadre du contrat d'intégration républicaine (CIR)

Lire la charte

L’UNML et les autres membres du SPE ont signé cette charte en avril dernier avec l’Etat et l’OFII. Elle a pour objectif de faciliter l'accès des étrangers primo-arrivants au monde économique, au titre d’un emploi ou d’une formation. Elle tend à structurer et à consolider les relations entre l’Etat, l’OFII et les acteurs du service public de l’emploi, nécessaires à la fluidification des parcours des signataires du CIR vers l’emploi.

En effet, le Comité interministériel à l'intégration, présidé par le Premier ministre, a validé en juin 2018 « l’ajout d’une dimension professionnelle personnalisée au contrat d’intégration républicaine (CIR) » via le renforcement du rôle de l’OFII en matière d’information et d’orientation du bénéficiaire du CIR vers le service public de l’emploi, ainsi que la mobilisation du service public de l’emploi « pour organiser un accompagnement vers l’emploi, construit avec la personne, en adéquation avec le marché du travail ».

Parution de l’'instruction relative à la mise en œuvre du parcours d’intégration par l’acquisition de la langue (PIAL) par les Missions Locales en faveur des jeunes étrangers

Lire l’instruction

L’instruction a été signée le 8 octobre 2018 par la déléguée générale à l’emploi et à la formation professionnelle et le directeur général des étrangers en France. Le PIAL est une phase spécifique du PACEA.

A lire également : "Ce n’est pas qu’un sas linguistique, c’est créer du lien» : la Mission Locale de Paris accompagne de jeunes réfugiés" Lire l'article
A lire également : « Jeunes réfugiés non francophones : le PIAL est-il suffisant pour assurer une intégration rapide et réussie ? » Lire l'article de Frédéric Bristault

Formations pour les professionel-le-s et les bénévoles qui accompagnent les personnes primo-arrivantes et favoriser ainsi leur intégration

Avec le soutien de la DAAEN du Ministère de l’Intérieur, l’ADRIC mène depuis 2016 des actions de formation à destination des acteur-rice-s de l’intégration des personnes migrantes primo-arrivantes. Ce projet répond à divers besoins identifiés sur le terrain et permet de :

  • Favoriser l’appropriation des valeurs de la citoyenneté républicaine par les publics migrants en renforçant les compétences des salarié-e-s et bénévoles sur la spécificité de leurs besoins ;
  • Encourager l’analyse et l’échange de pratiques interprofessionnelles en proposant des démarches et des outils adaptés sur des thématiques touchant aux droits individuels et sociaux ;
  • Développer la mise en réseau d’acteurs et l’action collective pour travailler sur la fonction sociale des valeurs citoyennes dans le processus d’intégration des personnes migrantes primo-arrivantes.

Les formations sont proposées à un groupe d’une quinzaine de professionnel-le-s (salarié-e-s et bénévoles) d’une même structure ou d’un réseau de partenaires. Elles se déroulent sur 1 à 3 journées.

Pour plus de renseignements :
Contacter l’ADRIC en cliquant ici.