Les Missions Locales et les métiers du grand âge

Représentation du réseau |

La mission « Métiers du grand âge », animée par Myriam El Khomri, a pour objectif d’élaborer des propositions concrètes pour répondre aux problématiques de pénurie de candidats pour les métiers d’aide à domicile/auxiliaire de vie, et d’aide soignants auprès des personnes âgées en perte d’autonomie. Auditionnée début septembre, l'UNML a lancé une enquête flash auprès du réseau des Missions Locales pour identifier les actions entreprises et nourrir le rapport. Au lendemain de la remise du rapport El Khomri, l'UNML communique les résultats de cette enquête, à laquelle 69 Missions Locales ont répondu.

L'action des Missions Locales avec les associations et les établissements accompagnant les personnes âgées

Acteurs centraux du conseil en évolution professionnelle, les Missions locales ont développé depuis de nombreuses années, notamment depuis le programme des Emplois d’avenir, un partenariat structuré avec les établissements (EHPAD publics, associatifs ou privés, MAS, Foyers de Vie), les CCAS, les hôpitaux publics et les associations de leur territoire accompagnant les personnes âgées (ADMR, UNASSAD, Groupe SOS).

L’enquête flash réalisée auprès des Missions Locales confirme ce partenariat mobilisé lors de toutes les phases du parcours des jeunes (découverte des métiers du grand âge et des différents types d’employeurs, évaluation des compétences, accès à l’emploi ou à l’alternance) tout en répondant aux besoins de compétences des entreprises publiques, privées ou associatives du secteur.

Le cadre commun de référence de l’offre de service des Missions Locales définit leur action en matière d’appui au recrutement et à l’intégration des jeunes dans l’emploi, autour de trois axes d’intervention :

  • un appui au recrutement de candidats jeunes : évaluer et formaliser les besoins en compétences et en recrutement des employeurs et informer et conseiller les employeurs sur l’emploi des jeunes, la formation et la RSE,
  • une aide au maintien des jeunes dans l’emploi : suivre la phase d’intégration dans le cadre de leurs expériences professionnelles et intervenir à la demande du jeune ou de l’employeur pour sécuriser les situations professionnelles,
  • le développement et l'animation du partenariat avec les entreprises et les employeurs du territoire pour les inciter à participer aux actions de la Mission Locale pour favoriser l’accès des jeunes à l’emploi.

Un partenariat étroit est organisé avec les quatre syndicats professionnels de la branche d’aide à domicile, notamment pour favoriser l’accès des jeunes à l’emploi dans ce secteur d’activité. La convention signée entre l’UNML et le groupe Korian accompagne le développement du partenariat entre le réseau des Missions Locales et celui des EHPAD de ce groupe privé.

En 2018, les Missions Locales ont proposé à près de 15 000 jeunes un emploi dans le secteur du grand âge, dont plus de 11 000 ont accédé à l’emploi (source i-milo).

L'information et la formation des jeunes aux métiers du grand âge

Les Missions Locales développent en plus des entretiens individuels avec chaque jeune, des actions diversifiées pour mieux informer sur les métiers du grand âge et sur les perspectives de recrutements :

  • réunions d’information des jeunes,
  • affichage et diffusion des offres,
  • mise en place d’ateliers spécifiques,
  • visites d’établissements, etc.

Parmi les leviers les mieux adaptés à l’orientation des jeunes aux métiers du grand âge, les Missions Locales ayant répondu à l’enquête flash estiment (pour 56% d’entre elles) que les actions de sensibilisation conduites avec les entreprises du secteur sont les mieux adaptées.

Ces actions de sensibilisation permettent aux jeunes de bien connaitre les conditions d’exercice des métiers du grand âge et l’organisation à prévoir (mobilité, logement, formation) afin de mieux anticiper les risques de ruptures.

Les périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP) sont aussi jugées pertinentes pour 55% des répondants, afin de mieux orienter les jeunes vers ces emplois. La meilleure connaissance des conditions de l'emploi réduit toujours les risques d’interruption de parcours : bien comprendre le métier, son environnement et les gestes professionnels attendus.

D’autres leviers sont cités par les Missions locales pour favoriser l’accès des jeunes aux métiers du grand âge : l’aide à la mobilité (15% des réponses), l’amélioration des conditions de travail et de rémunération (15% des répondants), le développement des contrats aidés, la mise en place de missions de service civique et d’actions intergénérationnelles, la plus grande mobilisation des branches professionnelles, etc.

Et aussi... Rencontre avec Léa, apprentie en diplôme d’état aide-soignante à l’EHPAD Korian Val des Sources à Simiane-Collongue (13), par les apprentis #DémarreTaStory