[Participation des jeunes] «C’était vraiment génial d’avoir un retour direct sur nos réalisations par un professionnel» #VoxMilo2020

Représentation du réseau |

La question de la participation des jeunes est au coeur de la création de pôles médias jeunes au sein des Missions Locales, comme les web tv et web radios. Corentin Magny, 21 ans, accompagné par la Mission Locale de Charleville-Mézières depuis trois ans, passionné d’audiovisuel, a participé au Vox MiloFestival 2019. Il revient sur cette expérience et ce qu’elle lui a apporté.
L'occasion de rappeler que les Missions Locales ont jusqu'au 31 janvier 2020 pour envoyer les films des jeunes et participer à la prochaine édition du Vox Milo Festival.

Photo : capture d'image du film lauréat 2019 : « Nos souvenirs construisent nos avenirs », Camille Huré, Mission Locale de Charleville Mézières.

Comment avez-vous eu connaissance du Vox Milo Festival ?

J’ai connu cette action par l’intermédiaire de Camille Huré, le jeune réalisateur du film « Nos souvenirs construisent nos avenirs », lauréat 2019 du festival. Moi je l’ai suivi dans ce projet car l’audiovisuel et la création de film sont des domaines qui me passionnent. Je savais que cette opportunité allait me permettre de mettre en application mes compétences en situation réelle. D’autant plus que le sujet abordé me paraissait très important : faire connaître et faire comprendre le syndrome d’Asperger. Je n’ai donc pas hésité et je l’ai suivi dans ce projet.

Comment étiez-vous organisé au sein de la Mission Locale pour réaliser ce film ?

Le matériel utilisé a été loué par une société de production. Pour ce qui est du tournage, nous avons tourné en une journée dans les locaux de la Mission Locale de Charleville-Mézières. De vrais comédiens ont joué dans ce film.

Qu’est-ce qui vous a le plus intéressé lors du Vox Milo Festival ?

Ce qui m’a le plus intéressé, c’est de faire des ateliers avec un réalisateur, avoir son avis et ses conseils. C’était vraiment génial d’avoir un retour direct sur nos réalisations par un professionnel. Et de manière plus générale, pouvoir être avec pleins de jeunes qui ont la même passion que moi et travailler en commun sur un projet comme celui-là en quelques jours était super enrichissant.

Avez-vous développé de nouvelles compétences avec le Vox Milo Festival ?

J’ai surtout développé des compétences en direction d’acteurs, notamment sur l’angle de vue que doit avoir un réalisateur sur les performances des comédiens. C’est une partie importante pour la réalisation d’un film et j’ai beaucoup appris là-dessus, grâce au Vox Milo Festival.

Quels sont vos projets professionnels ?

J’ai créé ma microentreprise dans le secteur de l’audiovisuel. La région Grand-Est m’a contacté pour faire des interviews sur des sujets tels que l’égalité femme/homme dans le monde de l’entreprise.
Mon projet professionnel est vraiment de travailler dans ce domaine à plein temps.

Bientôt la 3e édition du VOX MILO Festival (du 30 mars au 2 avril 2020 à Cannes)

Retrouvez ici toutes les informations et les grandes étapes pour participer à ce moment fort qui permet aux jeunes de réaliser des courts-métrages avec des professionnels du cinéma et aux conseillers et conseillères les accompagnant de participer à des ateliers sur mesure. Les Missions Locales auront jusqu'au 31 janvier 2020 pour envoyer les films des jeunes grâce au formulaire en ligne. sur le site www.voxmilo.tv.

Et suivez les actus sur la page Facebook VOX MILO, la web TV des jeunes de Missions Locales

Pour toute question : N'hésitez pas à envoyer un courriel