Les Missions Locales jouent un rôle essentiel dans la baisse du chômage des jeunes

Représentation du réseau |

Les chiffres du chômage au premier trimestre 2018 ont été publiés le 25 avril 2018. Seuls les moins de 25 ans enregistrent une diminution du nombre de demandeurs dans toutes les catégories sur un an. Le réseau des Missions Locales, assurant l’accompagnement des jeunes vers l’emploi et l’autonomie, a largement contribué à la baisse du chômage. Or, force est de constater que les financements annoncés ne sont pas au rendez-vous, mettant les Missions Locales en situation difficile.

Le réseau des Missions Locales accompagne chaque année 1,3 million de jeunes. Il mobilise prés de 1,1 million de situations professionnelles, dont 600 000 emplois, 225 000 immersions en entreprises, plus de 240 000 actions de formation professionnelle dont 45 000 en alternance.

Les Missions Locales ont aussi accompagné prés de 180 000 jeunes au titre de la Garantie jeunes depuis son lancement, dont plus de 87 000 en 2017.

Parmi les jeunes accompagnés dans ce cadre, 75% ont été soutenus dans leur accès aux droits sociaux, 62% ont bénéficié d’une action de santé, 39% d’un soutien dans leur accès au logement. Prés de 2/3 (64%) des jeunes qui ont bénéficié de cet accompagnement intensif, ont connu une sortie positive.

En contact chaque année avec près de 250 000 jeunes des quartiers populaires, les Missions Locales sont prêtes à relever le défi proposé par le rapport de Jean-Louis Borloo "Vivre ensemble, vivre en grand, pour une réconciliation nationale", auquel l’UNML a participé.

En effet, les Missions Locales sont très présentes dans les quartiers prioritaires de la politique de la Ville, où elles animent des antennes et des permanences. Près de 18% des jeunes accompagnés par les Missions Locales résident un de ces territoires populaires, alors qu’ils ne sont que 11,6% parmi les jeunes demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi.

Rappelons enfin que 22% des jeunes accompagnés dans les « Emplois d’Avenir » par les Missions Locales étaient des jeunes issus des Quartiers de la Politique de la Ville, de même que près de 22% des jeunes accompagnés dans le cadre de la Garantie jeunes. Les Missions Locales sont aussi les principaux acteurs des actions du parrainage des jeunes vers l’emploi.

Au moment où le gouvernement annonce une politique ambitieuse d'insertion et de formation des jeunes, l’UNML demande que les moyens financiers attribués au réseau des Missions Locales soient renforcés pour réussir l’accès des jeunes à la qualification, à l’emploi et à l’autonomie tant dans le cadre du plan d’investissement dans les compétences qu’au titre de la politique de la Ville.