Démultiplicateurs Garantie Jeunes, une formation de pairs à pairs

Représentation du réseau |

Amilor porte l’ingénierie de formation des Conseillers Garantie Jeunes depuis avril 2015. Véronique Genet, sa directrice, décrit les principales étapes de sa mise en œuvre.

Comment Amilor s’est-elle positionnée pour se charger de la formation des démultiplicateurs ?

Quand la Garantie jeunes a été lancée dans les 10 premiers départements, la DGEFP assurait la formation des conseillers des Missions Locales. Début 2015, nous avons été approchés par l’UNML pour le compte de la branche professionnelle, pour nous proposer d’assurer l’ingénierie de la formation.

Un process de recrutement et de formation de nouveaux démultiplicateurs a été défini avec le Comité technique composé de représentants de la CPNEF de la branche (UNML et SYNAMI CFDT), de la DGEFP et d’Uniformation.

Nous portions déjà des conventions pour d’autres dispositifs. Nous avions déjà un numéro d’organisme de formation, nous pouvions donc faire fonction d’organisme de formation pour le compte d’Uniformation, de la branche professionnelle et de la DGEFP dans le cadre d’un EDEC (Engagement de développement de l'emploi et des compétences).

La présidente d’Amilor et moi-même trouvions particulièrement intéressant de montrer que le réseau pouvait assurer lui-même cette formation dans le cadre du déploiement de la Garantie Jeunes - sans recours à des prestataires externes. C’était l’esprit de la démarche : mettre le réseau au cœur de la capacité à organiser les choses en passant par la formation de ses propres équipes.

Nous pourrions d’ailleurs réfléchir à d’autres EDEC sur d’autres sujets.

Comment l’ingénierie s’est-elle mise en place?

Cindy Kneppert a été recrutée pour la mise en œuvre de l’ingénierie, qui s’est construite au fur et à mesure de l’entrée des Missions Locales dans la Garantie Jeunes.

Un process de recrutement et de formation de nouveaux démultiplicateurs a été défini avec le Comité technique composé de l’UNML, la branche, la DGEFP et Uniformation, ce qui était tout à fait indispensable pour réussir cette phase de déploiement entre 2015 et 2017.

Amilor a constitué un réseau de démultiplicateurs volontaires formés par un formateur de démultiplicateur issu lui-même de ce réseau. Ce sont quasiment tous des conseillers qui accompagnent déjà des jeunes dans le cadre de la Garantie Jeunes.

Les Directeurs des Missions Locales de ces démultiplicateurs s’engagent eux-aussi dans ce process, en permettant à leurs salariés de partir former leurs pairs. Cela participe à la dynamique du réseau national.

Comment la formation s’articule-t-elle et se déroule-t-elle ?

La formation Garantie jeunes se compose de deux modules. Le module 1, obligatoire, est centré sur le fonctionnement général de la Garantie Jeunes et le module 2 est axé sur les relations en direction et vers les entreprises.

Amilor interpelle les ARML de métropole et d'Outre Mer dans le cadre d’une remontée de besoins auprès des directions des Missions Locales. Dès lors que les besoins remontés le permettent, Amilor programme, en lien avec les ARML, des sessions de formations sur leurs territoires.

Pour chaque session, Amilor conventionne avec la Mission Locale qui détache un démultiplicateur et organise la mise en œuvre et le suivi de la formation et ce jusqu’au bilan. Une vigilance particulière est apportée à chaque bilan final permettant ainsi de faire remonter au Comité technique des propositions d’évolution de la formation. C’était d’ailleurs l’objet de la dernière réunion à l’UNML, qui a réuni un important groupe de démultiplicateurs volontaires pour travailler sur l’évolution des contenus pédagogiques (voir photo). C’est dans notre fonction de faire vivre ce réseau des démultiplicateurs.

La question de la capitalisation des outils mis en place se pose, et l’idée est d’aller maintenant un peu plus loin, avec l’UNML, et de mettre à disposition une banque d’outils utilisés dans le cadre de la Garantie Jeunes.

Chiffres clés

Amilor a organisé 120 sessions de formation, module 1 et module 2 confondus, pour 1 400 conseillers formés depuis avril 2015.
Le réseau est composé de 25 démultiplicateurs en février 2018.

Photo : Réunion des démultiplicateurs Garantie jeunes le 30 janvier 2018 dans les locaux de l'UNML.