Expérimentations de fusion Missions Locales/Pôle emploi : les interrogations subsistent suite à la rencontre avec le cabinet du Premier ministre

Représentation du réseau |

Suite à la demande de Jean-Patrick GILLE, une délégation du bureau de l’UNML accompagnée du Délégué général, a rencontré le conseiller social du Premier ministre Franck MOREL hier, le 30 octobre 2018. Cette rencontre avait pour objectif d’échanger sur les questions que poserait l’expérimentation de fusion de Missions Locales dans Pôle emploi, suggérée par le communiqué de presse du Premier ministre le 18 juillet dernier.

La délégation de l’UNML composée de Jean-Patrick GILLE, d’Agnès CANAYER et de Jean-Raymond LEPINAY a fait part de de son incompréhension face à cette proposition et a exposé les conséquences négatives qu’aurait cette expérimentation tant sur le pilotage des Missions Locales par les élus, sur leur ancrage territorial, que sur la qualité des actions des Missions Locales auprès des jeunes comme auprès des entreprises.

Le conseiller social du Premier ministre a indiqué que les expérimentations auraient lieu seulement à l’initiative des élus locaux et qu’elles ne s’inscrivent pas dans une volonté de remettre en cause la spécificité des Missions Locales ni de préfigurer une fusion de l'ensemble du réseau.

Franck MOREL propose de laisser les micro-initiatives se dérouler pour en tirer les conclusions. Il a reconnu qu’aucune demande d’élus n’était remontée à ce jour.

L’UNML a regretté que cette possibilité d'expérimentation qui s’apparente à une mise sous tutelle des Missions Locales sous Pôle emploi, n’ait pas donné lieu à une concertation préalable, ni à un cadrage de méthode pour répondre aux questions juridiques, financières, de gestion des ressources humaines et de gouvernance qu’elle pose.

L’UNML a insisté sur la richesse et les acquis du partenariat renforcé avec Pôle emploi depuis plus de 10 ans, même si des améliorations peuvent être apportées, notamment pour réussir l’interconnexion des systèmes d’information.

La découverte du cadre de référence commun de l’offre de service des Missions Locales a retenu l’attention du conseiller social du premier ministre qui a insisté sur l’importance de la nouvelle CPO des Missions Locales. Cette dernière devrait mettre en perspective l’action des Missions Locales dans le cadre du plan pauvreté, du PIC et du développement de l’apprentissage.

Cette rencontre n’a pas permis de répondre aux inquiétudes du réseau, ni d’avoir des assurances sur l’absence de volonté de fusion des Missions locales dans Pôle emploi.

Comme le conseiller social du Premier ministre l’a souhaité, l’UNML fera des propositions sur le renforcement du rôle et des attributions du réseau des Missions Locales, pour assurer ses fonctions de Service public territorialisé de l’insertion de tous les jeunes, notamment lors du bureau qui se réunit le 21 novembre prochain.

Les nombreux vœux ou motions contre les expérimentations de fusion, décidés par des Régions, l’AMF, des collectivités locales, des conseils d’administration d’ARML ou de Missions Locales, des personnalités ont été remis au cabinet du Premier ministre.

L’UNML renouvelle ses recommandations aux Présidentes et aux Présidents comme aux directions des Missions Locales ou des ARML de faire preuve de la plus grande prudence et de ne pas s’engager dans une expérimentation avec Pôle emploi, qui remette en cause la qualité de l’action territoriale des Missions Locales.

Muriel PENICAUD, ministre du travail, interrogée à plusieurs reprises le 30 octobre en commission des affaires sociales de l'Assemblée Nationale, tenait les propos suivants : « L'Etat ne fusionnera aucune Mission Locale de sa propre initiative. S'il n'y a pas de demande d’expérimentation, il n'y en aura pas ! » mais de poursuivre « mais ça m'étonnerait, parce que certains élus y réfléchissent.»

A écouter sur France Inter, le reportage de Claire Chaudière, diffusé le 30 octobre aux journaux de 6h et de 8h

Ecouter et lire le reportage à la Mission Locale de l’Aigle-Mortagne, démontrant la spécificité de l’action du réseau, en complémentarité avec Pôle emploi