Généralisation de la Garantie jeunes : l’UNML se félicite et demande que les moyens soient mobilisés et le dispositif administratif simplifié

Représentation du réseau |

Suite à sa rencontre avec les partenaires sociaux, le premier Ministre Manuel VALLS a annoncé que « la Garantie jeunes va devenir un droit pour tous les jeunes sans emploi ni formation ». L’UNML se félicite de cette décision qui répond à ses propositions de sécuriser les parcours d’accès des jeunes à l’autonomie et l’emploi, en instaurant un vrai droit à l’accompagnement assorti d’une garantie de ressources. Pour répondre à la hauteur des attentes exprimées par la jeunesse, des moyens conséquents doivent être mobilisés et le dispositif administratif simplifié.

D'abord lancée dans 10 départements en 2010 à titre expérimental puis étendue à 62 départements en 2015, la Garantie jeunes va concerner 19 nouveaux départements en 2016. Ce sont prés de 60 000 jeunes qui seront accompagnés dans le cadre de la Garantie jeunes en 2016 et 100 000 jeunes en auront bénéficié depuis le démarrage de ce dispositif innovant.

Prés de 350 des Missions Locales sont engagées dans l’accompagnement personnalisé des jeunes, avec la mobilisation des ressources nécessaires à leur accès à l’autonomie et un partenariat accru avec les entreprises de leurs territoires pour favoriser leur accès à l’emploi et à la formation professionnelle en alternance.

Pour répondre à la hauteur des attentes exprimées par la jeunesse, les moyens conséquents doivent être mobilisés pour favoriser leur accès à l’autonomie et à l’emploi durable. Ainsi, l’UNML propose que la Garantie jeunes concerne prioritairement les jeunes les plus fragilisés dans leur accès à l’emploi et à l’autonomie.

Enfin, l’UNML demande qu’une simplification administrative soit recherchée, pour que l’essentiel des moyens humains soit consacré à l’accompagnement des parcours des jeunes, et non mobilisé pour justifier de l’utilisation des financements auprès de la commission européenne.

Chiffres clés au 31 décembre 2015

  • 72 départements déploient déjà la Garantie jeunes dans 273 missions locales.
  • Fin 2016, ils seront 91 départements dans 358 Missions Locales, soit 80% du réseau ;
  • 46 000 jeunes sont entrés en Garantie jeunes depuis le début du dispositif (2013) et 35 000 sont en cours d’accompagnement.

Le profil des jeunes accompagnés

  • 94% sont ni étudiants, ni en emploi, ni en formation  
  • Près de 80 % sont très peu qualifiés, ou n’ont aucun diplôme 
  • 21% résident dans un des quartiers politique de la ville (QPV)
  • Près de 83% des jeunes, accompagnés depuis plus de 2 mois en Garantie jeunes, ont eu une ou plusieurs expériences professionnelles
  • Plus de 100 000 jeunes devraient avoir intégré la Garantie jeunes d’ici fin 2016

Contact Presse

Edith Le Gourrier
elegourrier@unml.info
06 78 04 15 68