Emplois d’avenir et contrats uniques d’insertion : une nouvelle programmation pour le 2nd semestre 2016

Représentation du réseau |

Le réseau des Missions Locales est très engagé dans la réussite des politiques publiques de l’emploi, avec la mobilisation de tous les outils favorisant l’accès des jeunes à l’emploi. En 2015, plus de 850 000 jeunes ont accédé à une situation professionnelle, que ce soit une action de formation professionnelle, un emploi ou un contrat en alternance. Parmi ces jeunes, près de 80 000 ont accédé à un Emploi d’avenir. Une circulaire vient de paraitre pour déterminer la programmation des Emplois d’avenir et des contrats uniques d’insertion pour le 2nd semestre 2016.

La réussite des Emplois d’avenir

Le réseau des Missions Locales est fortement engagé dans la réussite du programme des Emplois d’avenir, avec une forte mobilisation des employeurs publics et privés et un partenariat étroit avec les autres acteurs du Service public de l’emploi (SPE), dans le cadre des cellules opérationnelles. En 2015, ce sont un peu moins de 80 000 jeunes qui ont signé un contrat de travail dans ce cadre et prés de 250 000 depuis le début de ce dispositif ciblé prioritairement sur l’accès à l’emploi des jeunes les moins qualifiés.

Les Missions Locales accompagnent en continu plus de 130 000 jeunes en emploi d’avenir, dont plus des 4/5ème a un niveau inférieur au baccalauréat et 40% sont sans diplôme. Près de 30% d’entre eux sont originaires d’un territoire sensible, que ce soit en milieu urbain ou en milieu rural. La durée moyenne des contrats est de plus de 23 mois et près d’un quart est à durée indéterminée.
La formation, pierre angulaire de ce programme, a été fortement mobilisée pour des jeunes qui ont eu plusieurs actions, avec l’acquisition de nouvelles compétences (84%), une formation de base (13,5%), ou une formation pré-qualifiante ou qualifiante (42%), malgré les difficultés de financement rencontrées.

Les Missions Locales sont également vigilantes sur le suivi des jeunes pendant leur contrat et préparent leur sortie d’Emploi d’avenir, dans un premier temps en lien avec l’employeur, pour trouver une solution interne. Pour les autres jeunes, des plans d’action sont élaborés pour accompagner les jeunes vers l’emploi ou la formation qualifiante.

La programmation pour le second semestre 2016

En 2016, la création de 35 000 Emplois d’avenir a été programmée au 1er semestre et celle de 30 000 est prévue pour le 2nd semestre par la circulaire du 30 juin 2016 parmi les 227 000 contrats aidés prévus pour la même période. Cet objectif concerne à la fois les contrats initiaux et les renouvellements des contrats. Le plafond des contrats d’Emploi d’avenir dans le secteur marchand est fixé à 33%.

La circulaire du 30 juin 2016 prévoit également la création de 197 000 autres contrats aidés pour le second semestre 2016, dont 182 000 CAE, portant l’objectif annuel à 305 000 contrats, ainsi que 15 000 CIE (dont 5 000 CIE starter), soit 75 000 contrats sur l’année.

Aucun financement supplémentaire pour l’accompagnement des jeunes en Emploi d’avenir n’est programmé, malgré cette hausse. L’UNML poursuit son engagement pour mobiliser dès 2016 de nouveaux moyens financiers pour le réseau, condition nécessaire à la réussite des politiques d’emploi concernant les jeunes.