Garantie Jeunesse : les propositions de l’UNML reprises par l'Etat français

Représentation du réseau |

Le "Plan national de mise en œuvre de la Garantie européenne pour la jeunesse" a été formellement adressé à la Commission européenne le 20 décembre 2013 par l’Etat français. L’UNML, partie prenante depuis le début de la réflexion partenariale, voit ses propositions reprises intégralement dans le texte. A noter : les propositions de renforcement des fonctions d’ingénierie du réseau des Missions Locales. Extraits choisis.

La Garantie Jeunesse en bref

Les jeunes âgés de moins de 25 ans, et plus spécifiquement ceux qui sont ni scolarisés ni en formation, ni en emploi, sont la cible de cette garantie, qui concerne donc autant les jeunes chômeurs (indemnisés ou non) que les jeunes en situation d’exclusion. La garantie pour la jeunesse renvoie ainsi à un ensemble de mesures, de fonctionnements dans le cadre de partenariats, d’initiatives publiques (nationales, régionales ou locales) et privées, mis en place de façon cohérente et complémentaire pour faciliter l’intégration des jeunes sur le marché du travail.

Sur le rôle et l’action des Missions Locales

Concernant la mise en œuvre de la Garantie pour la jeunesse en France, le Plan national (document à télécharger ci-contre) reprend un ensemble de mesures complémentaires pour répondre à la diversité des jeunes et leurs besoins. Les Missions Locales apparaissent comme acteur central, en tant qu’opérateur du Service public de l’emploi spécialement dédiés aux jeunes.

Le réseau des Missions Locales y est notamment décrit comme occupant « une place centrale comme instance de repérage, d’information, de conseil, d’orientation et d’accompagnement des jeunes. Les Missions Locales sont les opérateurs du SPE intégralement consacrés au public des jeunes et en particulier au public qui est confronté à des difficultés multiples»

« Le cœur du métier des Missions Locales est d’assurer un accompagnement global, pas à pas, en fonction des besoins de chacun. Cette prise en charge globale permet aux Missions Locales de s’impliquer avec efficacité dans les divers programmes nationaux, régionaux, locaux, en prenant en compte la situation de chaque territoire. Leur action s’inscrit dans un cadre national de partenariat renforcé avec Pôle Emploi qui permet de coordonner les interventions auprès des jeunes (cf page 11 du document ci-contre). »

L’Institut Bertrand Schwartz

L’Institut Bertrand Schwartz est bien identifié comme acteur d’une nouvelle dynamique pour améliorer l’insertion des jeunes dans l’emploi.

« Un laboratoire de recherches-actions, l’Institut Bertrand Schwartz, a été créé par l’Union nationale des missions Locales (UNML) pour chercher et expérimenter, avec les partenaires et les jeunes eux-mêmes, « les meilleures façons d’agir pour que les jeunes prennent toute leur place dans la société ». Les premières conclusions des expérimentations viendront alimenter la mise en œuvre de la Garantie pour la jeunesse. » (voir page 31 du document).

Les actions proposées par le réseau des Missions Locales pour accueillir les jeunes

L’accueil des jeunes dans un délai de 4 mois

« Le réseau des Missions Locales proposera aux jeunes accueillis pour la première fois notamment les jeunes en demande d’insertion (JDI), un accompagnement personnalisé et renforcé en mobilisant l’ensemble de l’offre de services permettant d’organiser dans les 4 mois des actions individuelles ou collectives (…) » en terme d’orientation, d’accès à la formation professionnelle, à l’emploi, d’aide à la résolution de difficultés liées à leur vie quotidienne, à la création d’activité… (voir page 33 du document).

Le partenariat renforcé entre Pôle Emploi et l’Etat

Comme prévu par l’accord-cadre (art 5.1) signé le 26 janvier 2010 pour une durée de 5 ans, l’UNML fait partie du Comité de pilotage national, composé notamment des représentants de la DGEFP, du CNML, de Pôle emploi (…) Cette instance de pilotage est également déclinée aux niveaux régional et local (voir page 34 du document).

Le rôle des Missions Locales dans le Service public de l’orientation

Les Missions Locales vont se rapprocher systématiquement des bureaux d’aide à l’insertion professionnelle des établissements d’enseignement supérieur de leur territoire (voir page 39 du document). Voir aussi à ce sujet l'article paru dans Info Hebdo 146 du 14 janvier 2013

Les résultats de l’étude UNML-ANGC 2013 sur l’esprit d’entreprendre des jeunes

Les résultats de cette étude* sont les seules données chiffrées sur les jeunes relatives aux initiatives prises pour l’entrepreuneuriat des jeunes.

Pour répondre aux attentes, aux projets et aux besoins des jeunes, trois axes seront privilégiés afin de développer les moyens et les compétences des Missions Locales, à partir de l'expérience des Groupements de Créateurs, pour :

  • Susciter l’expression des idées et des projets d’entrepreneuriat des jeunes,
  • Accompagner les jeunes dans l’émergence de leurs projets,
  • Permettre aux jeunes peu ou pas qualifiés d’acquérir les compétences nécessaires pour créer ou gérer une activité de type TPE ou association par le biais de la généralisation du DU Création d'Activité.

*Etude sur l’esprit d’entreprendre des jeunes accompagnés par les Mission Locales – ANGC et UNML - Octobre 2013 auprès de 1 788 jeunes issues de 22 Missions Locales

Les fonctions d’ingénierie du réseau des Missions Locales renforcées

Les propositions de l’UNML concernant les fonctions d’ingénierie du réseau des Missions Locales renforcées sont reprises intégralement (voir page 43). Les objectifs du renforcement des fonctions d’ingénierie - Développer des fonctions de soutien technique et méthodologique aux projets, - Soutenir les innovations sociales et capitaliser les expérimentations en matière d’accompagnement des jeunes - Développer les recherches-actions favorisant l’initiative et l’action participative des jeunes dans le cadre de projets collectifs - Favoriser la professionnalisation et la culture commune de l’accompagnement, par la conception de méthodes, d’outils et les échanges de pratiques entre les professionnels. »