Appel à candidatures/Garantie Jeunes et Appel à projets / IEJ

Représentation du réseau |

Le réseau des Missions Locales, premier service public d’accompagnement des jeunes dans leurs parcours d’accès à l’emploi et à l’autonomie, est directement concerné par l'appel à candidatures pour la garantie jeunes et par l'appel à projets dans le cadre de l'initiative européenne pour l’emploi des jeunes (IEJ). Point d'actualité et documents complémentaires relatifs aux mises en oeuvre opérationnelles.

Appel à candidatures dans le cadre du déploiement de la garantie jeunes. Objectif : 50 000 jeunes concernés en 2015

La feuille de route de la grande conférence sociale pour l’emploi des 7 et 8 juillet 2014, prévoit de nouvelles dispositions pour l’insertion des jeunes, dont l’extension progressive de la garantie jeunes à 50 000 jeunes en 2015. Pour atteindre cet objectif, un appel à candidatures relatif à son développement a été adressé aux Préfets de région et aux Directeurs régionaux de l'emploi afin qu'ils sollicitent les candidatures de nouveaux territoires susceptibles de s’engager dans cette expérimentation en 2015.

Le réseau des Missions Locales, premier service public d’accompagnement des jeunes dans leurs parcours d’accès à l’emploi et à l’autonomie, est directement concerné par cet appel à candidatures pour s’engager dans l’expérimentation de la garantie jeunes. Les territoires qui pourront s’engager, peuvent correspondre à un département, à une agglomération ou à un autre territoire infra départemental, à la condition qu’il corresponde à la couverture des zones d’intervention de plusieurs Missions Locales volontaires, afin d’asseoir un partenariat fort.

Une priorité sera donnée aux régions Centre, Champagne-Ardenne et Haute-Garonne qui sont concernés par l’Initiative Européenne pour l’emploi des jeunes et qui ne sont pas encore engagées dans l’expérimentation de la Garantie Jeunes. Vous trouverez ici toute la documentation sur l’expérimentation de la garantie jeunes.

Appel à projets dans le cadre de l’initiative européenne pour l’emploi des jeunes en France

L’initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ) est l’outil financier de l’Union Européenne de la mise en œuvre de la garantie européenne pour la jeunesse. Elle cible tous les jeunes âgés de moins de 26 ans sans emploi et ne suivant ni études ni formation, qui sont estimés à près d’un million en France. Dotée de 6 milliards d’euros sur 2014 et 2015 au niveau européen, elle bénéficie aux régions dont le taux de chômage des jeunes est supérieur à 25 % : 16 régions sont éligibles en France.

La mise en œuvre de l'IEJ est partagée entre les conseils régionaux et l'Etat, comme le FSE (pour mémoire 65 % par l’Etat - 35 % par les Régions). Le programme opérationnel national IEJ couvre 470 Millions d'euros de dépenses.

La mise en œuvre d'un programme opérationnel national intégrant les régions d'Outre Mer permet d'obtenir un taux de cofinancement européen des actions à hauteur de 92% (application à l'ensemble du programme du taux de cofinancement de l'Outre Mer).

Un modèle d’appel à projets pour la mise en œuvre de l’IEJ a été adressé aux DIRECCTE par la DGEFP fin juillet 2014. Il constitue plus une aide, un guide pour les services de l’Etat qui restent libres de l’adapter et le compléter selon les spécificités régionales.

Les financements concernent l’accompagnement renforcé des jeunes par les Missions Locales, le développement du parrainage des jeunes, l’accompagnement des jeunes créateurs d’activités et l’accompagnement des jeunes en service civique.

Informations complémentaires relatives à la mise en œuvre opérationnelle de ce Plan

1- Le diaporama présentant les éléments de contexte de la mise en œuvre du programme opérationnel initiative pour l'emploi des jeunes, support financier européen concourant à la mise en œuvre du plan, présenté lors de la journée de mobilisation nationale du 3 juin 2014,
2- le programme opérationnel Initiative pour l'emploi des jeunes validé par le Commission européenne début juin,
3- la note stratégique de présentation du Plan adressée le 7 avril à la Commission européenne en réponse à ses questions.
4- l’appel à projets adressé aux Missions Locales par les DIRECCTE

L’UNML très engagée dans les négociations nationales pour défendre les intérêts des Missions Locales

L’UNML a été très présente dans les réflexions nationales sur la mise en œuvre de la loi du 5 mars 2014 (CEP, CPF, etc.), comme sur la garantie jeunes et l’IEJ tout au long de l’été. Elle a proposé les évolutions des textes pour que les intérêts du réseau soient pris en compte, en ce qui concerne tant sa capacité d’initiative dans la cadre de l’IEJ comme de la garantie jeunes, que de la sécurisation des financements dans le cadre de la Garantie jeunes ou de l’Initiative européenne pour l’emploi des jeunes.
En concertation étroite avec la DGEFP mi-juillet 2014, l’UNML a été assurée de la « recherche par l’Etat du mode d’intervention le plus sécurisé financièrement pour préserver les structures de risques importants » dans le cadre du déploiement de la garantie jeunes.
Les modalités de déploiement applicables à cette seconde vague de la garantie jeunes seront communiquées officiellement au début de l’automne, précisant les objectifs, le calendrier et les modalités de mobilisation de l'Initiative Européenne pour l’emploi des Jeunes attachées à la garantie jeunes.