Apprentissage : les actions des Missions Locales / Rendez-vous chaque mois dans l'Info Hebdo

Représentation du réseau |

Le réseau des Missions Locales contribue depuis sa création au développement de l’apprentissage dans les territoires. L’UNML a d'ailleurs été invitée le 1er octobre 2014 à rencontrer Monique Iborra, désignée par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale rapporteure pour avis des crédits relatifs à l’emploi de la mission « Travail et Emploi » du projet de loi de finances pour 2015. Le thème retenu cette année pour cet avis budgétaire est : «La politique relative à l’alternance et à l’apprentissage». L'UNML revient ici sur ses propositions relatives au développement de l’apprentissage et sur la démonstration illustrative de l’action menée par les Missions Locales dans leur territoires. L'UNML vous donne rendez-vous chaque mois dans Info Hebdo pour découvrir à chaque fois un exemple différent d'action menée par les Missions Locales en faveur de l'apprentissage.

Lire ou relire les propositions de l'UNML lors des Assises de l'apprentissage du 19 septembre 2014

L'action des Missions Locales pour l'apprentissage

Les Missions Locales contribuent depuis leur création au développement de l’apprentissage dans leurs territoires, pour favoriser l’accès des jeunes les moins qualifiés à cette offre de formation en alternance.
L’action des Missions Locales en matière de développement de l’apprentissage se situe à plusieurs niveaux :
- le rapprochement entre l’offre de contrats d’apprentissage des entreprises et les jeunes candidats à un contrat d’apprentissage ;
- le développement de l’offre de contrats en apprentissage grâce à un travail de co-construction des offres avec les entreprises ;
- l’accompagnement des jeunes en amont et dans l’emploi en entreprise ;
- l’animation d’un travail partenarial avec l’ensemble des acteurs de l’apprentissage sur le territoire, qui contribue à la fois l’accès, à la qualité et au développement de l’offre de formation en apprentissage.

Nous vous donnons rendez-vous chaque mois dans Info Hebdo pour découvrir différentes actions illustratives de cet engagement du réseau des Missions Locales pour rapprocher les attentes des entreprises et les projets des jeunes. Ce mois-ci, le programme "Bourses à l'alternance", initié par la Mission Locale Est-Var.

Le programme "Bourses à l'alternance" : l'exemple de la Mission Locale Est-Var

Ce programme vise à faciliter l’accès des jeunes à un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

« L’origine de ce programme, explique Thierry Anne, directeur de la Mission Locale Est-Var, est fortement liée aux caractéristiques du territoire de la Mission Locale : le taux de sortie du système scolaire des jeunes de moins de 18 ans sans qualification y est particulièrement élevé et le taux de scolarisation des jeunes âgés de 18 à 24 ans est parmi les plus faibles de France. L’apprentissage - et l’alternance de façon plus large - est donc apparue comme l’une des solutions pouvant répondre aux besoins du public de la Mission Locale ».

Le programme « Bourse à l’alternance » mis en œuvre depuis une dizaine d’années au sein de la Mission Locale se décline de la façon suivante : dès le mois de janvier de chaque année, un important travail de prospection est engagé auprès des entreprises (principalement des TPE et des PME) pour recueillir des offres de contrats d’apprentissage. Depuis 2011, un forum est également organisé à la fin du mois de mai, en partenariat avec Pole Emploi et la communauté de communes Pays Mer-Estérel. Ce travail de prospection permet la collecte d’environ 300 offres de contrats en alternance par la Mission Locale.

« Parmi les 300 offres recueillies, environ la moitié (150) n’aurait pas existé sans le travail de sensibilisation et de co-construction des offres réalisé auprès des entreprises du territoire par la Mission Locale », assure Thierry Anne. Le travail de partenariat et d’accompagnement des entreprises réalisé par la Mission Locale est particulièrement important.

L’identification des jeunes potentiellement intéressés par la signature d’un contrat d’apprentissage s’effectue de manière progressive, à partir de la mi-mai et jusqu’à la fin du mois de novembre. Tous les jeudis, un temps est dédié à l’information des jeunes sur les contrats en alternance (la matinée est réservée aux jeunes de niveau V et infra V et l’après-midi aux jeunes de niveau IV et plus).

La Mission Locale organise également des ateliers « orientation » pour permettre aux jeunes de mieux connaître le tissu économique local et des ateliers « objectifs alternance », pour les accompagner dans leurs recherches d’emploi. Des stages ou des périodes d’immersion en entreprise leurs sont également proposés.

Les résultats de ce programme sont très positifs : parmi les 300 jeunes qui accèdent au programme « Bourse à l’alternance », environ 75% entrent en situation professionnelle. 1 jeune sur 3 (100 jeunes) signe un contrat d’apprentissage et 1 jeune sur 6 un contrat de professionnalisation. Une vigilance particulière est accordée à la qualité des missions proposées dans le cadre du programme.

Le travail effectué par la Mission Locale en termes de préparation des jeunes (travail sur les comportements attendus au sein de l’entreprise, périodes d’immersion en entreprise, etc.) contribue à limiter les ruptures. De plus, lorsque le jeune est en emploi et particulièrement au cours des trois premiers mois de son embauche, les conseillers assurent un suivi rapproché. « Les jeunes et les employeurs sont systématiquement contactés par la Mission Locale et ce suivi est particulièrement apprécié par les entreprises, » témoigne Thierry Anne. Le taux de rupture des contrats d’apprentissage initiés par la Mission Locale est de seulement 8% au cours des trois premiers mois alors que celui-ci atteint près de 35% au niveau régional.

En 2012, les contrats en alternance ont représenté 10% des entrées en emploi-formation proposées aux jeunes de la Mission Locale Est-Var pour lesquels au minimum une entrée en emploi/formation a été proposée.