L'ARML Haute-Normandie en pointe sur la formation

Représentation du réseau |

Depuis septembre 2011, la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) de la Région Haute Normandie a mis en place un COPIL pour mobiliser toutes les parties prenantes autour du Service Civique, dont l'ARML. Ce dernier a permis de définir les contenus les modalités et la mise en place des modules de la formation civique et citoyenne pour les jeunes normands.

L'action de l'ARML auprès des jeunes volontaires

En effet, si depuis 2010, les trois axes de l’engagement des Missions Locales dans le Service Civique sont identiques à toutes les autres ARML, l'association s'est positionnée sur la formation des jeunes volontaires sur le module : développement et valorisation des compétences et de l’expérience.

"Cette implication a été rendue possible grâce à notre partenariat avec la Ligue de l'enseignement. Ainsi, lors des 3 jours de formations assurés par le comité régional, les professionnels des Missions Locales interviennent auprès des jeunes pour les aider à identifier leurs compétences (acquises et à acquérir) afin de les valoriser dans un CV ou lors d’un entretien avec un employeur potentiel. L'idée étant de les ré-exploiter dans une recherche d’emploi ou pour une entrée en formation…" explique Marie Debruyne, chargée de Mission à l'ARML.

L'action de l'ARML auprès des professionnels des Missions Locales

En parallèle du comité régional de pilotage du Service Civique mené par la DRJSCS, l’ARML a mis en place au sein du réseau des réunions de travail. De là sont nés :

  • la création d’un référentiel de compétences
  • la création d’un livret de compétences (et d’évaluation) du Service Civique remis à tous les jeunes participants, a été élaboré conjointement par le réseau des Missions Locales et par la Ligue de l’Enseignement.
  • un visuel spécifique au Service Civique

"Nous avons également le projet d’organiser 4 réunions territoriales pour les conseillers des Missions Locales sur le Service Civique "décrocheurs" et le souhait de donner davantage de visibilité sur l’articulation entre les dispositifs, notamment les emplois d'avenir" conclut Marie Debruyne.

Quelques chiffres pour l’année 2012… (hors agrément national)

111 agréments délivrés par le Préfet de Région depuis septembre 2010 :

  • 17 pour des organismes de rayonnement régional,
  • 27 pour des structures de l’Eure - 67 pour la Seine-Maritime
  • 235 missions proposées en 2012 dans ce cadre globalement, un potentiel de missions dans plus de 160 structures (agréées au niveau local et au plan national)
  • 525 jeunes ont débuté un service civique depuis mars 2010
  • 180 jeunes sont en cours de mission actuellement
  • dont 91 jeunes en mission dans une soixantaine de structures dans le cadre de 35 agréments délivrés par l’Agence au niveau national (environ 30 associations sont en intermédiation)