«Les jeunes font confiance aux Missions Locales dans leur capacité à les accueillir et les écouter» (Sarah El Haïry à la Mission Locale d’Ivry-Vitry)

Du côté des Missions Locales |

La Mission Locale d’Ivry-Vitry a accueilli le 10 septembre dernier Sarah El Haïry, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale et des Sports, chargée de la Jeunesse et de l'Engagement, venue rencontrer des jeunes suite au lancement du plan jeunes #1jeune1solution. Une visite qui illustre le fait que les Missions Locales sont au cœur de la mise en œuvre de ces mesures. Florent Michelin, directeur, revient sur cette rencontre ainsi que sur les premières actions prévues dans le cadre du plan jeunes.

Comment s’est déroulée l’intervention de Sarah El Haïry ? Quel était l’objectif de la visite ?

Madame la Secrétaire d’Etat souhaitait rassurer les jeunes en leur permettant de comprendre le plan gouvernemental #1jeune1solution. C’était aussi l’occasion d’expliquer aux jeunes à la recherche de contrats en alternance que le plan allait permettre d’encourager les entreprises à recruter des apprentis grâce aux aides proposées.

Elle a rencontré 10 jeunes et elle a pris le temps d’échanger avec chacun d’entre eux sur leur situation et leur ressenti. Des jeunes ont évoqué des exemples concrets, comme la difficulté liée au manque de retours de la part des entreprises malgré de nombreux dépôts de candidatures ou la difficulté d’être embauchés malgré la réalisation de plusieurs stages.

Sarah El Haïry était très à l’écoute et essayait de comprendre la situation de chacun d’entre eux en échangeant de manière très naturelle. Les jeunes étaient donc très à l’aise pour discuter.

Comment la Mission Locale va-t-elle organiser des actions dans le cadre du plan #1jeune1solution ?

Le premier défi relevé par la Mission Locale était de permettre aux jeunes d’être à nouveau accueillis dans de très bonnes conditions sanitaires.

Pour ne parler que d'un seul des sites de la Mission Locale, 40 nouveaux jeunes ont été accueillis la semaine dernière. Cela signifie que les jeunes font confiance aux Missions Locales dans leur capacité à les accueillir et à les écouter. L’enjeu est donc d’être à la hauteur pour leur trouver des solutions.

J’ai d’abord réalisé un état des lieux de la Mission Locale en comparant le nombre de jeunes accédant à l’emploi entre la période du 1er janvier au 9 septembre 2019 et la période du 1er janvier au 9 septembre 2020 (veille de la visite) pour avoir des chiffres les plus actualisés possible. Nous avons alors eu une lecture assez alarmante que nous avons évoquée à Madame la Secrétaire d’Etat avant même sa visite : -37% des jeunes ont accédé à l’emploi en 2020 (vs 2019).

J’ai présenté à Sarah El Haïry notre rôle qui est de rapprocher les offres et les demandes d’emploi. Nous accueillons du public qui, pour une grande partie, quitte le monde scolaire et qui ne connait pas suffisamment la réalité du marché du travail. C’est donc aux Missions Locales de faciliter cette transition.

L’objectif est donc de s’appuyer sur le plan #1jeune1solution pour nous donner de la visibilité, notamment face à nos entreprises partenaires. Nous prévoyons donc trois dates : le 23, 24 et 25 septembre pour convier une dizaine d’entreprises de secteurs professionnels identifiés par les jeunes (logistique, commerce, vente en grande distribution). Le but est d’encourager les entreprises à recruter rapidement, dans les 15 jours à 3 semaines suite à ces rencontres. Pour cela, et pour faire reconnaître la Mission Locale comme partenaire privilégié, nous présélectionnons une cinquantaine de jeunes correspondant à chacune des entreprises.

Et le tweet de Sarah El Haïry délivrant un message clair et efficace sur l'action des Missions Locales avec les jeunes.