«Laisse pas trainer ton futur!» : quand les Missions Locales vont à la rencontre des jeunes (Hauts-de-France)

Du côté des Missions Locales |

Les Missions Locales des Hauts-de-France ont organisé une semaine d’événements « hors les murs » du 17 au 21 septembre 2018. Entre problématique de repérage des jeunes et identification des « bonnes pratiques » des Missions Locales, Zohra Boukabous, directrice de l’Arefie, revient sur les objectifs et la méthodologie de cette action d’envergure, menée en coopération avec la Direccte des Hauts-de-France.

Lire le guide et les monographies

Quels sont les constats qui vous ont amenée à lancer cette démarche ?

Nous avons constaté une baisse d’environ 13% des jeunes primo accueillis depuis les trois dernières années. Comme nous souhaitions comprendre ce phénomène, nous avons demandé à l’Université Jules Verne (Picardie) d’approfondir la réflexion. Des hypothèses explicatives ont été formulées parmi lesquelles : les jeunes sont de plus en plus en attente d’immédiateté dans le service (les délais annoncés dans la notion de parcours ne sont pas toujours compris) ; l’offre de service des Missions Locales n’est pas suffisamment valorisée ni lisible ; un nombre de plus en plus important d’intervenants du champ de l’accompagnement global, avec cette conséquence : les jeunes sont allés aussi vers d’autres partenaires.

Forts de ces hypothèses, nous avons décidé de monter une opération d’envergure qui allait nous permettre de travailler cette problématique dite de « repérage » des jeunes.

La Direccte nous a accompagnés, avec un projet intitulé « repérage et communication » et structuré en deux volets.

Sur le volet « repérage », nous avons approfondi l’analyse et produit avec le réseau des Missions Locales un document « la controverse des invisibles » pour battre en brèche les idées reçues sur les jeunes dits « invisibles ».

Nous avons aussi souhaité explorer et faire remonter les projets que les Missions Locales avaient déjà mis en place sur cette problématique sur la base de fiches de retour d’expérience. Nous avons coté les projets, avec une notation en fonction de 5 critères : innovation, impact, cible visée, adaptabilité, transférabilité. 12 projets ont été retenus, qui ont fait l’objet de monographies, nous sommes ensuite allés sur le terrain pour analyser ces projets. Nous avons aussi organisé la remise de trophées pour valoriser les projets les plus innovants, et 4 Missions Locales ont été primées! (voir photo) L’événement a permis de valoriser les actions des Missions Locales, de donner à voir qu’elles agissent sur cette question.

L’objectif était de rendre plus visibles les Missions Locales, et de faire parler d’elles, dans un même temps, avec un marqueur identique (kit de communication) et une action partagée par le réseau des Missions Locales des Hauts-de-France.

C’est ainsi qu’est née l’opération de terrain appelée « Laisse pas trainer ton futur »…

Oui. Toutes les ML ont été invitées la semaine dernière à monter une action « Aller vers» dans leur territoire.

Les actions proposées ont été diversifiées : des concours de rap ou de graffitis, des rencontres avec les jeunes ou des adultes (parents, grands-parents) dans des endroits de passage, comme les marchés, les centres commerciaux ou les gares par exemple. Il y a aussi eu des opérations de street marketing, avec une Mission Locale qui a fermé ses portes toute la journée : les 40 conseillers ont arpenté le territoire de la Mission Locale. A chaque fois, les conseillers prenaient les coordonnées des jeunes pour essayer de vérifier s’il s’agissait de jeunes non connus des Missions Locales.

Quel bilan à chaud en tirez-vous ?

Extrêmement positif. Les retours que nous avons eus de la part des conseillers sont enthousiastes, et nous avons eu de beaux papiers dans la presse. D’ailleurs, nous sommes invités par France Info le 10 octobre prochain pour un colloque intitulé « Comment raccrocher les décrocheurs de l’emploi». Et c’est bien cet événement « Laisse pas trainer ton futur » qui nous a permis d’être repéré par ce media.

Comment est envisagée la suite de cette action ?

Nous avons proposé au réseau d’améliorer les fiches de retours d’expérience, et d’alimenter le guide au fur et à mesure, sous format numérique.

Et nous réitérerons cette action l’année prochaine, sans doute sur une thématique différente.

Bientôt sur Peps-missionslocales.info

Les articles sur les événements organisés par les Missions Locales

Les 4 Missions Locales lauréates, lors de la remise de trophées.
Mission Locale du grand Amiénois : Francis Petit, secretaire de la ML et Christophe Ramis directeur.
Mission Locale du Clermontois et de la vallée du Thérain : Didier Frémaux, secrétaire et Aurélie Hénonin, directrice.
Mission Locale de Thiérache : Thierry Thomas, Président et Marie Danielle Saintes, directrice.
Mission Locale de Roubaix : Philippe Fontaine, Président et Sylvie Douterlungne, directrice.