Une journée phare sur le logement organisée dans le cadre de la Semaine nationale du logement des jeunes (Mission Locale du Pays de Caux Vallée de Seine)

Du côté des Missions Locales |

La Semaine nationale du logement de jeunes, organisée par l’UNCLLAJ, se déroulera cette année du 6 au 11 juin 2016. Illustration d’une initiative organisée par une Mission Locale, avec Marie Mallet chargée de projet Logement à la Mission Locale du Pays de Caux Vallée de Seine, qui participe à cet événement depuis 5 ans maintenant.

A lire aussi l’article paru au sujet de la semaine nationale du logement des jeunes

A lire aussi sur peps-missionslocales.info : « Quand le logement permet de contourner les problèmes de mobilité » (Mission Locale Moyenne Garonne)

Quels sont vos liens avec L’UNCLLAJ ?

Nous sommes adhérents depuis quelques années déjà et travaillons sur la question du logement et celle de l’hébergement : la Mission Locale gère aussi des logements ALT (Allocation Logement temporaire) qui est un dispositif d’Etat. Ces logements sont réservés à des jeunes avec peu ou pas de ressources, en rupture familiale.

Pouvez-vous nous décrire les initiatives menées dans le cadre de la semaine du logement des jeunes ?

Nous avons mis en place une journée phare dans le cadre de cette semaine depuis 2012. Le format est peu ou prou le même et notre objectif est de capter un public de plus en plus large, c’est-à-dire tous les jeunes : demandeurs d’emploi, jeunes accompagnés par la Mission Locale, salariés, étudiants, lycéens… Tous les forums mis en place ont été organisés en partenariat avec la communauté d’agglomération Pays de Caux Vallée de Seine.

En 2015 et cette année également, le 8 juin, nous organisons une journée en deux temps : des ateliers le matin et des théâtres forum l’après-midi.

Les ateliers sont thématiques. Par exemple, sur les documents administratifs nécessaires à la demande de logement, sur l’état des lieux – avec les outils mis à disposition de l’ UNCLLAJ -, ou encore sur les économies d’énergie.

A titre d’exemple aussi, en 2015, nous avons fait intervenir le réseau « Asthme » pour aider à identifier les polluants possibles que l’on peut trouver en appartement et pour faire des économies sur ces produits.

Comment travaillez-vous en amont ?

Suite aux premières journées, nous avons suscité les retours des partenaires et des encadrants des groupes. J’organise ensuite une réunion de préparation avec l’ensemble des partenaires pour recueillir les idées.

Les théâtres forum se préparent en amont de la journée. Nous recueillons les envies et les idées des jeunes participants de la Mission Locale. Ce sont, pour cette année, des jeunes inscrits dans le dispositif Garantie Jeunes. Ils travaillent alors avec l’intervenant et écrivent leurs scénettes à partir des points qu’ils souhaitent voir aborder.

Comment communiquez-vous autour du forum ?

Nous reprenons les supports de communication de l’UNCLLAJ et nous communiquons aussi via les supports de la communauté d’agglomération du pays Caux Vallée de Seine qui reprennent le visuel de la campagne de l’année en cours.

Les partenaires 2016

Action logement initial, les services logement de Lillebonne et de Bolbec, le CCAS de Lillebonne, la maison des services publics du territoire, le PIJ de Gravenchon, l’ADIL et deux bailleurs sociaux, Habitat 76 et Estuaire de la Seine. Et avec le Pass Installation, dispositif départemental, les jeunes peuvent aller acheter des meubles ou de l’équipement chez Emmaüs et à CLIPS Ressourcerie.