Visite de François Rebsamen à la Mission Locale du Pays de Brest

Du côté des Missions Locales |

François Rebsamen, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, s’est rendu à Brest jeudi 26 février 2015 pour rencontrer des jeunes, des employeurs et des professionnels de la Mission Locale qui mettent en œuvre la Garantie Jeunes. Marie Le Morvan, directrice de la Mission Locale du Pays de Brest, revient sur cette journée.

Photographies : Thierry Creux/Ouest-France

Quel était l’objet de la visite du Ministre ?

Il souhaitait rencontrer les acteurs de la Garantie Jeunes et voir, de manière concrète, comment cette démarche est mise en œuvre, avoir un retour du terrain.

Comment s’est déroulée cette journée ?

En trois temps. D’abord le Ministre s’est rendu au sein d’une entreprise où un jeune en fin d’accompagnement [Garantie Jeunes] a été recruté suite à une action de découverte. Il a échangé avec le jeune et l’employeur sur l’intérêt de la démarche Garantie jeunes, sur le rôle joué par la Mission Locale pour mettre en relation le jeune et l’employeur, sur l’accompagnement proposé en emploi.

Ensuite, le Ministre a participé à un temps d’immersion à la Mission Locale avec des jeunes entrés dans la démarche Garantie Jeunes depuis trois semaines. Il a échangé avec eux sur les freins à l’emploi mais aussi sur leur situation sociale. Les jeunes ont expliqué la manière dont ils construisent progressivement leur projet.

Enfin, le Ministre a participé à une table ronde en présence d’employeurs et de jeunes dont les profils étaient différents. L’un des jeunes venait de terminer la période en collectif prévue dans les premiers temps de l’accompagnement Garantie jeunes, un second s’était engagé sur un parcours de formation et les trois autres jeunes étaient en emploi. Les employeurs sont revenus sur l’intérêt d’avoir pu prendre ces jeunes en emploi ou en stage dans le cadre de périodes d’immersion en entreprises, sur l’intérêt du partenariat Mission Locale / Garantie Jeunes pour repérer les compétences des jeunes.

Quels sont les messages que vous avez fait passer au Ministre ?

Avant son départ, nous avons beaucoup insisté auprès de lui sur le fait que la Garantie jeunes est une démarche intégrée à l’offre de services de la Mission Locale. Nous n’aurions pas pu mettre en œuvre cette expérimentation, sans prendre appui sur les ressources préexistantes de notre territoire. La Garantie Jeunes a été également pour nous l’opportunité de renforcer encore davantage notre réseau, le réseau d’entreprises notamment.

Des actions complémentaires sont désormais organisées à fréquence régulière en direction des jeunes en Garantie Jeunes. Par ailleurs, et de façon complémentaire, certaines de ces actions (mises en place par la Garantie jeunes) peuvent être accessibles par la suite à d’autres jeunes.

Par démarche intégrée, j’entends aussi que toute l’équipe de la Mission Locale est impliquée, au-delà des conseillers dédiés à l’expérimentation. Je l’ai rappelé au Ministre. Lorsque des partenaires orientent des jeunes vers la Garantie Jeunes, ces derniers sont d’abord reçus par un conseiller, qui va déterminer avec le jeune s’il est pertinent de l’orienter vers la Garantie Jeunes ou vers une autre action. De la même manière, lorsque les services emploi de la Mission Locale recueillent une offre en entreprise, celle-ci peut être diffusée directement à la Garantie jeunes.

A lire également : l'article sur le site du Ministère du Travail