Mission Locale de Villeurbanne/Apprentissage, alternance : 600 jeunes ont répondu présents

Du côté des Missions Locales |

La première édition des rencontres villeurbannaises, cette année dédiée à l’alternance, s’est déroulée le 16 juin 2015. Rencontre avec Mamadou Dissa, directeur de la Mission Locale de Villeurbanne qui revient sur les enjeux et l’organisation de la journée.

Ces rencontres ont été organisées sous le signe de l’alternance. Pourquoi avoir choisi cet « angle » pour la première édition ?

Cette première édition s’inscrit dans la nouvelle « dynamique alternance » que nous avons impulsée en 2014. L’apprentissage et les contrats professionnels font partie intégrante des mesures à mobiliser par les Missions Locales dans le cadre de la CPO (convention pluriannuelle d'objectifs). Nous avons souhaité faire un zoom sur l’alternance parce que nous sommes convaincus de son excellence pour se former et pour insérer durablement les jeunes.

Nous avons fait le choix ici à la Mission Locale de dédier un conseiller à l’alternance. Ce professionnel est constamment mobilisé sur le sujet et travaille auprès des jeunes, de ses collègues, des employeurs, de la CCI (chambre de commerce et d’industrie) et des organismes de formation.

Quels types de partenariat avez-vous tissés ?

J’ai récemment rencontré l’UPA (l’Union Patronale des Artisans) pour nouer un partenariat et leur proposer d’entrer au Conseil d’administration de la Mission Locale. Jusqu’à présent, le MEDEF est membre, il représente les grandes entreprises. Mais les artisans et les petits employeurs représentent un gros potentiel pour embaucher les jeunes soit en direct, soit en formation en alternance. Nous allons entamer des démarches du même ordre en direction de la CGPME.

J’ai volontairement élargi ces rencontres villeurbannaises aux autres Missions Locales du territoire puisqu’à l’échelle de la métropole du Grand Lyon et du nouveau Rhône, on compte 12 Missions Locales dont celle de Villeurbanne. Les jeunes suivis par ces Missions Locales ont pu également bénéficier de la dynamique créée.

Comment a pu s’organiser la journée ?

Le conseiller dédié « alternance » a été la cheville ouvrière de l’événement, en lien avec l’ensemble de l’équipe de la Mission Locale.

Nous avions rencontré en novembre 2014 un certain nombre d’acteurs, notamment des CFA, les chambres consulaires et des organismes de formation pour présenter la nouvelle dynamique alternance avec l’idée d’organiser en 2015 une première édition des rencontres villeurbannaises.

Nous nous sommes revus ensuite au mois de mars pour faire un point d’étape de notre collaboration et avancer également dans la présentation des rencontres. Le travail s’est déroulé ensuite à un rythme quasi quotidien, avec la mise au point des documents de communication, la consolidation de la liste des partenaires, etc.

En termes de logistique, les équipes des Missions Locales ont mobilisé les jeunes au cours des entretiens, des ateliers collectifs et par le biais d'outils de communication (affiches, flyers, envoi de sms et d'emails). Les deux agences de Pôle emploi de Villeurbanne ainsi que nos partenaires locaux (éducateurs, CIO, centres sociaux…) ont également contribué à la mobilisation du public. Soucieux de préparer au mieux le devenir des jeunes à l'issue de leur emploi d'avenir, en lien avec la Ville de Villeurbanne, nous les avons conviés à participer à ces rencontres.

Comment définiriez-vous cette journée ?

Ce n’est pas un forum en tant que tel, même si les employeurs viennent avec des opportunités, que cela soit en apprentissage ou en contrat professionnel. Le fil conducteur, c’est plus celui de la rencontre, de la convivialité, de l’échange, de faire découvrir aux jeunes le monde de l’alternance.

600 jeunes ont répondu présents, sur une après-midi. Vous pouvez imaginer l’intensité et l’activité ! Tous les partenaires présents n’ont pas vraiment eu le temps de respirer…

Nous avons aussi mis en place des questionnaires de satisfaction mais le sondage express que les uns et les autres ont pu faire auprès d’une quarantaine de jeunes présents était positif. Les jeunes qui n’ont pas rencontré d’opportunité immédiate ont reçu un conseil personnalisé et ont pu trouver les informations recherchées grâce à l’ensemble des partenaires présents (environ une cinquantaine). Il y avait aussi un espace coaching qui n’a pas désempli et 3 minis conférences.

Quels étaient les partenaires présents dans l’espace coaching ?

La Mission Locale est partenaire du Groupement des Entreprises de Villeurbanne (GEVIL) qui a donc mobilisé des chefs d'entreprises. Sur cet espace coaching étaient également présents des bénévoles de deux associations dynamiques que sont PROBTP et Génération solidarité.

Mosaïk RH a également apporté son savoir-faire sur cet espace ainsi que le Centre de formation Sylvia Terrade qui a reçu et donné des conseils de qualité sur le look et l'image de soi à de nombreux jeunes. Certains ont pu bénéficier de séances gratuites de relooking ou de manucure.

A l'issue des rencontres, une convention de partenariat a été signée entre les CFA, les Organismes de Formation et la Mission Locale de Villeurbanne pour renforcer l'élan de la nouvelle "dynamique alternance".

A lire prochainement dans l’Info Hebdo : le bilan des rencontres villeurbannaises du point de vue des jeunes, des employeurs et des partenaires.