Une solution insolite pour les jeunes exclus : un travail à la demi-journée

Du côté des Missions Locales |

Depuis 2006, la Mission Locale de l’Agglomération Nazairienne s’investit dans une action visant à trouver une solution efficace pour les jeunes en situation d’errance. Le pari : une mise immédiate en situation de travail d’une demi-journée avec salaire en fin de la demi-journée au lieu d’une aide financière ou sociale ponctuelle.

Lorsqu’un jeune est repéré par la Mission Locale, un professionnel de l’action sociale ou par un bénévole d’une association, il est orienté vers la société d’interim INSERIM où il est reçu dans l’heure. INSERIM rédige un contrat de mission et fait le lien avec un chantier d’insertion où le jeune effectuera sa demi-journée de travail l’après-midi même ou dès le lendemain matin.

Immédiatement après la demi-journée travaillée, INSERIM remet au jeune son bulletin de salaire et son chèque de salaire encaissable directement en espèces auprès de la Caisse d'Epargne.

Au terme de quatre demi-journées travaillées, un conseiller de la Mission Locale se rend sur le chantier afin de faire le point avec le jeune sur sa situation. L’approche des conseillers étant globale, l'accompagnement se met en place au rythme du jeune. Il s’agit de remettre le jeune sur une dynamique ou une trajectoire d’insertion, ou en tous cas, de faire en sorte qu’il ne s’en éloigne pas davantage.

6 ans après, un bilan très positif

245 jeunes ont eu recours à ce dispositif. Parmi eux, 163 sont encore en accompagnement régulier par leur conseiller Mission Locale. Le projet a véritablement permis de créer un lien avec ces jeunes exclus. Sur ces 163 jeunes, 77 ont accédé à un logement pérenne, 89 d’entre eux ont décroché un CDD et 18 sont en CDI.

Un bilan plus que positif donc, puisque l’investissement de la Mission Locale de l’Agglomération Nazairienne a permis de mettre en œuvre une réponse insolite et efficace à cette problématique des jeunes errants.

Une expérimentation sans doute transposable sur les autres territoires ?

5 décembre 2013, Rencontres territoriales, Plan pluriannuel Interministériel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale. Marianne PORTIER, directrice adjointe de la Mission Locale de l’Agglomération Nazairienne (1ère en partant de la gauche) a présenté le dispositif de mise en situation professionnelle immédiate qui a demandé à chacun des acteurs du projet de « travailler parfois en dehors des cadres de leurs missions habituelles ».