Mission Locale de Plaisir/ Val de Gally (78) : ou comment faire du handicap une force

Du côté des Missions Locales |

En 2004, la ville de Plaisir a créé une commission visant à améliorer les conditions de vie des personnes en situation de handicap et en 2005, elle a signé une charte dès la parution de la loi*. Présidée par Véronique Guernon, Maire adjointe au Commerce, à l'Artisanat, aux Entreprises et à l'Emploi, la Mission Locale est également en pointe sur ce sujet. "J'ai demandé à Samuel Van Houtte, le directeur, de proposer des actions innovantes et originales sur le sujet. C'est ainsi que trois temps forts ont été co-organisés depuis un an" explique-t-elle.

Opération Tand'émotions

Lancée en novembre 2012, grâce au soutien financier du Conseil général et de la Fondation Dexia, (4000€ chacun), Tand’emotions est une action citoyenne qui visait à constituer un groupe de 12 volontaires composé de jeunes de la Mission locale et de personnes atteintes d’un handicap sensoriel (membres de l'association Valentin Haüy), pour partir à la découverte du patrimoine culturel des Yvelines en tandem. L'objectif était de faciliter l'accès à la culture aux non-voyants et d'apporter aux jeunes de la confiance, de la reconnaissance et les aider à se sociabiliser. Car les jeunes aidaient leurs co-équipiers à découvrir les lieux visités (le château de Versailles, l'Osmothèque ...)

"Pour organiser de nombreux circuits à vélo avec des jeunes, je sais à quel point cela est enrichissant à tous points de vue. Outre la découverte culturelle, ce qui était particulièrement intéressant cette fois, c'est ce qu'engendrait le tandem : la confiance en l'autre, le lien inter-générationnel et le dépassement de la notion du handicap. Les jeunes avaient la responsabilité d'une autre personne et les membres de l'association devaient faire confiance à un inconnu. Par ailleurs, cette action de solidarité animée par un volontaire en Service Civique de la Mission Locale a grandement incité l'implication des jeunes" souligne Samuel Van Houtte. Il reste encore quelques étapes à boucler prochainement et même si les protagonistes changent, les sensations restent les mêmes (Cf. encadré ci-dessous).

Table ronde “Handicap vers l'emploi”

En octobre 2012, la Maison de l'Entreprise et de l'Emploi et la Mission Locale ont organisé une table ronde en présence de structures d'accueil pour les personnes handicapées à la recherche d'un emploi et de représentants d'entreprises. Elle a permis aux personnes concernées d'obtenir des informations mais aussi d'échanger et de partager une expérience personnelle avec les personnes confrontées quotidiennement au handicap.

Forum handicap

En février 2013, les mêmes organisateurs ont convié 150 demandeurs d’emploi RQTH2 au forum Emploi-handicap. Munis d’un CV, ils ont eu l’opportunité de postuler auprès de douze employeurs du secteur public et privé et de passer plusieurs entretiens d’embauche.

Aller vers l'autre, au delà du handicap

"Toutes ces actions ont aussi eu un impact dans notre Mission Locale ! Par exemple, nous avions rencontré Dominique dans le cadre de Tand'émotions où elle était alors secrétaire bénévole de l'association Valentin Haüy mais sans emploi. Le courant est tellement bien passé que nous lui avons proposé un contrat de 7h par semaine pour animer des ateliers sur des thèmes qui touchent les jeunes. Les échanges y sont toujours très riches, car ils se sentent écoutés et peuvent parler en toute liberté, sans préjugés. A tel point que la plupart d'entre-eux n'ont même pas remarqué que Dominique était mal-voyante. Preuve que lorsque l'on ouvre son esprit et son coeur, cela n'est pas si compliqué d'aller au delà du handicap !" conclut Véronique Guernon.

Témoignages croisés

Érica, malvoyante : “En tandem, nous sommes obligés de faire confiance à notre jeune pilote qui, de surcroît, n’en a jamais fait auparavant. Puis il y a ce lien qui se tisse avec notre binôme par la communication. C’est un échange de paroles permanent : changement de rythme du pédalage, changement de vitesse, état de la chaussée… Cela nous rapproche beaucoup les uns des autres.”
Maximilien, en recherche d’emploi, inscrit à La Mission Locale : “C’est une belle expérience et une magnifique rencontre. Nous sommes en communion avec les non-voyants et une relation de proximité s’est créée avec eux. La description de ce que l’on voit n’est pas si facile qu’il n’y paraît.”

  • Loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. 2 bénéficiant de la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé.