Mission Locale de Pau / Fabrique à projets : en pointe sur les jeunes créateurs !

Du côté des Missions Locales |

La Mission Locale de Pau porte un intérêt tout particulier sur le sujet de la création d'activité. En effet, un partenariat entre la Mission Locale pour les Jeunes Pau Pyrénées et la Maison pour Tous Léo Lagrange de Pau, a permis la naissance de la Fabrique à Projets (Marque déposée) il y a déjà 10 ans.

La Fabrique à projets

L'objectif de cette dernière porte sur l’accompagnement individuel et collectif des projets et des personnes: création d’activités économiques ou création d’associations.

Au sein de la Fabrique à Projets, les jeunes disposent d’un accompagnement adapté et technique, d’un réseau d’appui de personnes bénévoles, d’informations, de documentation, d’un espace de travail équipé (informatique avec accès Internet), d’une mise en réseau avec des professionnels qualifiés et d’autres créateurs, d’un espace de promotion de leurs projets.

Dans ce cadre, les jeunes peuvent échanger avec d'autres porteurs de projets, mais aussi bénéficier d'un soutien du Réseau d'Appui (RAPP), constitué de bénévoles, mettant à leur disposition leurs compétences et leur expérience.

Plus tard, selon l'avancement du projet, ils ont la possibilité d'obtenir un suivi post-création, et certaines activités peuvent être hébergées dans les locaux, le temps de se faire connaître et de se lancer.

Fabrique à projets / Adie

La structure collabore étroitement avec l'Adie, vers laquelle environ 15% des porteurs de projet sont orientés pour la concrétisation financière, à l'image de Rachid, jeune de 26 ans venu avec l'idée précise d'ouvrir une boutique de vêtements de marques pour rappeurs actuels.

"Puisqu'ils étaient deux, Rachid a choisi le statut SARL. Nous avons travaillé durant quelques mois sur leur projet au cours duquel son associé abandonne le projet. Rachid a alors décidé de continuer seul" se remémoret-on à la Fabrique. "Mais suite à un financement obtenu dans le cadre de l'Adie, Rachid a ouvert sa boutique à Pau, en centre-ville, qui s'appelle Pau's rap Store". Et, le succès a été au rendez-vous : "à l'issue d'un an et demi de fonctionnement ce dernier vient d'ouvrir une deuxième boutique à Tarbes !".

Les jeunes sont créatifs et collectifs

La Fabrique dans son rapport annuel ponctue en guise de conclusion : " Malgré les difficultés, nous ne pouvons que remarquer que les jeunes sont toujours porteurs d’initiatives riches en originalité, parfois innovantes et constater également l’arrivée de nouveaux projets d’activités économiques davantage collectifs pour lesquels, ils souhaitent trouver de nouvelles formes de gouvernance et être accompagnés".

Les chiffres clés 2012 de la Fabrique à Projets

  • 202 personnes accueillies (103 hommes - 99 femmes)
  • 71 d’entre elles font parties des zones prioritaires du CUCS
  • 78% des personnes ont des niveaux IV et V.
  • 146 personnes étaient demandeurs d’emploi
  • 38 personnes étaient en emploi, • 4 étudiants, 2 en formation
  • 22 personnes étaient bénéficiaires du RSA.
  • 180 demandes autour de la création d’entreprise
  • 20 demandes autour de projets associatifs
  • 33 personnes ont pu créer leur entreprise
  • 2 personnes sont entrées en couveuse d’activités
  • L’accompagnement sur des créations associatives : 10 personnes pour 4 créations associatives et 4 actions réalisées en 2012