L'Atelier de la Création de la Mission Locale de la Saintonge "récompensé"

Du côté des Missions Locales |

L'Atelier de la Création intégré à la Mission Locale de la Saintonge, a reçu le 14 octobre dernier, un chèque de 10 000€ par la Fondation Groupe Adecco, suite à un appel à projet pour "favoriser la création d'entreprise" chez les jeunes et les personnes éloignées de l'emploi. L'occasion de découvrir cet Atelier d'accompagnement personnalisé et gratuit et les projets sélectionnés.

L’Atelier de la Création du Pays de Saintonge Romane a pour objectif d'accompagner la création ou la reprise d'entreprises sur le territoire. Cet accompagnement à la fois technique (de l'idée au projet en faisant le lien et la mise en relation adaptée avec les partenaires locaux de la création) et financier (par le biais de la "Bourse Régionale Désir d'Entreprendre"), vient en complément de celui fait par les acteurs locaux de la création / reprise.

C'est un "fil rouge" prenant à la fois en compte le créateur et le projet afin d'éviter les ruptures de parcours de création et d'optimiser la viabilité du projet sur le long terme. Les porteurs de projets concernés se déclinent globalement en trois catégories :

  • un public jeune suivi également par les conseillers Mission Locale.
  • un public fragilisé, licencié, sans qualification spécifique, ou avec des contraintes de vie ou de santé.
  • un public autonome avec une volonté d’être son propre patron.

Après un premier entretien collectif où chaque porteur de projet présente ce dernier, un accompagnement individuel se met en place afin de guider le porteur de projet dans les différentes étapes du parcours de création, avec des outils adaptés. Suite à la création / reprise, un accompagnement de 6 mois est proposé. Centralisé par les Ateliers de la Création, cet accompagnement est réparti entre les différents partenaires siégeant au jury "Bourse Régionale Désir d'Entreprendre".

L'apport de la Fondation Groupe Adecco

L'action de la Fondation s'inscrit dans les priorités européennes et nationales de lutte contre l'exclusion, de promotion de l'inclusion sociale et de lutte contre les discriminations. Aussi le public concerné est assez varié et ne concerne pas uniquement des jeunes de moins de 26 ans. Les bénéficiaires sont : • Deux demandeur d'emploi + de 26 ans / et public RSA : pour un projet en cours de création : transport livraison froid + reprise d'une supérette ainsi qu'un projet de constructions rénovations maisons individuelles. • Deux demandeurs d'emploi de moins de 26 ans : Kévin pour une entreprise vente et entretien mécanique parcs et jardins et Laura pour la création de son institut de beauté - Zen'Aura.

L'atelier de la création en chiffres

  • 200 personnes accompagnées par an
  • 84 dossiers de "Bourse Régionale Désir d'Entreprendre", dont : 14% de jeunes, 77% de demandeurs d'emploi, 42% des femmes, 46% des personnes peu ou pas qualifiées.
Parcours de Laura

Après un BAC STG, elle s'oriente vers un CAP esthétique/cosmétique suivi d'un BTS. Suite à plusieurs mois en tant que demandeur d'emploi, elle décide de créer son activité: un institut de beauté. Après un premier contact avec la Chambre des métiers et une formation avec la CCI, elle entame l'accompagnement avec Suzannah Noble de l'Atelier de la Création afin d'obtenir la Bourse Désir d'Entreprendre de la Région Poitou Charentes, qui lui a été accordée. De son parcours de création d'entreprise, elle retient notamment la difficulté à obtenir un prêt auprès des banques." Il y avait un réel manque d'intérêt, ils considéraient qu'un projet de cette nature en milieu rural ne présentait ni une ampleur assez importante, ni une rentabilité suffisante pour être financé. Aussi l'accompagnement des partenaires de la création sur le territoire est un véritable atout pour les porteurs de projet. "Pour moi créer mon entreprise, ma propre activité fut un véritable défit! Mon institut de beauté à Ecoyeux est ouvert depuis avril 2013 et chaque jour de nouvelles clientes y viennent. Même si j'ai communiqué, pour une grande partie de ma clientèle "c'est le bouche à oreille" qui fonctionne. Bientôt mon enseigne sera posée ce qui m'apportera une visibilité encore plus importante et d'autres clientes !"