5ème Journée professionnelle du réseau des Missions Locales du Languedoc-Roussillon

Du côté des Missions Locales |

La 5ème Journée professionnelle du réseau des Missions Locales du Languedoc-Roussillon s’est tenue le 28 novembre dernier au Théâtre de Narbonne, où 430 professionnels du réseau et partenaires invités s’étaient donné rendez-vous.

Aussi parmi les participants ont comptait l’Adjointe au Maire de la ville de Narbonne, représentant le Président du Grand Narbonne, deux représentant du Président du Conseil Général de l’Aude, une représentante de la DIRECCTE ainsi que Jean-Paul Dupré, Président de l’ARML et Ange Mandelli, Président de la Mission Locale Jeunes du Grand Narbonne.

La journée s’est déroulée en plusieurs temps forts, autour du thème "Connaître et valoriser l’action des Missions Locales" mais également autour des 3 enquêtes menées au sein du réseau des Missions Locales en 2012 :

  • connaître la santé des Jeunes
  • l’accompagnement renforcé au travers du dispositif CIVIS
  • la satisfaction des jeunes relative à l’accueil et aux services des Missions Locales

80 % des jeunes de 16 à 26 ans sont satisfaits, dans la région, de l'offre de service des Missions Locales

Jean-Paul Dupré, député-maire de Limoux a indiqué que près de 80 % des jeunes de 16 à 26 ans sont satisfaits, dans la région, de l'offre de service des Missions Locales jeunes (MLJ). Ils sont plus de 92 %, selon une enquête, à juger satisfaisant, voire très satisfaisant, l’accueil de ces structures, et plus d'un sur deux est très satisfait de son conseiller. "En 2012, 36 000 jeunes ont trouvé une solution grâce à la MLJ", selon Jean-Paul Dupré. Le réseau a reçu en premier accueil 25 882 jeunes (+ 1,40 % par rapport à 2011) dont 23 121 sont entrés dans l’emploi (15 % en CDI, 65 % en CDD) et plus de 2 400 bénéficient d’un contrat d’apprentissage.

"La mise en œuvre des emplois d’avenir a nécessité la formation des conseillers, car ils ne se limitent pas à la signature d’un contrat, c’est un parcours de formation et surtout un suivi dans l’emploi du jeune", souligne-t-il. La mobilisation du réseau s’opère aussi sur d’autres dispositifs tels que les contrats de génération ou encore la garantie jeune dont l’expérimentation, débutée par la MLJ du bassin Carcassonnais, est déployée sur toutes les MLJ de l’Aude. 1 600 € de crédits d’accompagnement par jeune et par an est attribué à chaque mission locale participant à cette expérimentation qui s’étale sur un an soit 544 jeunes prévus entre octobre 2013 et octobre 2014. Déjà 20 jeunes ont été suivis, 14 ont décroché un stage en entreprise, 13 ont eu des entretiens d’embauches qui se sont soldés par une embauche en CDI et 3 autres en attente de signature de contrat, 3 bénéficient de missions d’intérim auprès du partenaire Adecco.