Du cinéma et des rencontres avec des professionnels du secteur pour les jeunes de Missions Locales

Actualités partenaires |

Louise Ylla Somers coordonne depuis 2010 « La Quinzaine en actions », le dispositif d’accès à la culture et à l’éducation à l’image de La Quinzaine des réalisateurs, section parallèle du festival de Cannes. Les jeunes de Missions Locales sont conviés à participer aux projections suivies de débats avec les réalisateurs et professionnels du cinéma dans une dizaine de villes de France métropolitaine, dès octobre 2018. « La Quinzaine en actions » est déjà partenaire de VOXMILO, la web tv des jeunes de Missions Locales.

Télécharger le calendrier de projections et de rencontres avec les professionnels du cinéma

Comment cette action est-elle née ?

Louise Ylla Somers : Ce dispositif a été développé dans le quartier de La Bocca, à Cannes. Notre première idée était de faire venir les habitants des quartiers prioritaires Politique de la ville au festival de Cannes. Nous avons eu ensuite envie de revenir toute l’année dans ce quartier pour organiser des projections, des ateliers d’écriture de scénarios ou encore de réalisations de courts métrages.

Pendant le festival de Cannes, nous accueillons aussi des jeunes de toute la France venus avec l’association « Regards jeunes sur le cinéma », pour des projections, des rencontres et des ateliers. Il nous a semblé intéressant ensuite de retrouver, dans leurs villes d’origine, les jeunes qui avaient participé au Festival.

Depuis l’année dernière, nous avons étendu cette action sur le territoire national en allant dans quatre villes de France, Toulouse, Nantes, Saint-Denis et Boulogne-sur-Mer. Nous souhaitons maintenant étendre ce dispositif à six nouvelles villes : Strasbourg, Bordeaux, Bagneux, Bruay la Buissière (Nord), Arcueil et Lyon. Les projections commencent dès le mois d’octobre.

Quels sont les objectifs de ce dispositif ?

Il s’agit d’amener au cinéma des personnes qui n’y vont pas ou qui vont voir toujours le même type de films, de partager des films de La Quinzaine des réalisateurs. Notre but est aussi de faire se rencontrer des jeunes, des réalisateurs, des techniciens, des scénaristes lors des temps de débats.

Ce dispositif permet aussi de faire découvrir aux jeunes des lieux culturels qu’ils ne connaissent pas forcément, comme des salles d’Art et d’essai par exemple.

Qu’en retirent les jeunes, selon vous ?

Je suis persuadée que la culture est bénéfique pour l’épanouissement personnel, l’esprit critique, les échanges. Elle permet aussi de comprendre le monde qui nous entoure et de mieux se comprendre soi-même.

Nous avons beaucoup travaillé avec les jeunes accompagnés dans le cadre de la Garantie jeunes à la Mission Locale du Pays de Lérins (Cannes). Nous privilégions la mixité des publics lors des projections. Par exemple, nous avons projeté le documentaire sur un réalisateur afghan, « Nothingwood » de Sonia Kronlund, avec des jeunes en Garantie jeunes, des réfugiés afghans et des lycéens. Les débats ont été passionnants !

Vous proposez aux jeunes de Missions Locales proches des lieux de projections de participer à ces séances. Comment cela s’organise-t-il ?

Nous diffusons ici une première information concernant les dates et les lieux (voir calendrier à télécharger).

Les Missions Locales intéressées proches des salles de projection peuvent m’envoyer un email pour toute demande de renseignement et pour organiser la venue et la participation des jeunes.

Voir aussi les témoignages des jeunes suite à l’atelier animé par Sonia Kronlund en 2017, avec les jeunes à Cannes.

La Quinzaine en actions est un des partenaires de VoxMilo.tv, la web tv nationale des jeunes de Missions Locales

Retrouvez toutes les infos www.vox milo.tv sur sa page facebook et participez au festival 2019 (infos pratiques à venir cet automne)