Parution de l'étude de l'UNCLLAJ : «Jeunes, actifs, mais pourtant quel logement ?»

Actualités partenaires |

L’UNCLLAJ publie son étude sur le logement des jeunes actifs : "Jeunes, actifs, mais pourtant quel logement ?", élaboré à partir de son enquête lancée en novembre 2015, y compris auprès des jeunes accompagnés par les Missions Locales.

Lire et télécharger l'étude
Lire et télécharger la synthèse

L’étude s’appuie sur un échantillon représentatif de 279 jeunes actifs, interrogés via un questionnaire diffusé par les CLLAJ et Services Logement Jeunes, l'UNML, le FASTT et sur les sites et réseaux sociaux de l'UNCLLAJ. Le terme jeune actif désigne tout jeune de 15 à 30 ans en recherche d’emploi ou en emploi.

Elle part de deux constats : en 2014, un quart des jeunes actifs connaissant un chômage persistant ou récurrent a décohabité, tandis qu’1 sur 3 ayant eu un accès rapide et durable à l’emploi est toujours cohabitant.

La frustration d’être en emploi, de consentir aux sacrifices et efforts du travail, sans avoir accès à l’intégralité des avantages offerts par celui-ci (revenus, stabilité, accès à un logement autonome) est extrêmement complexe à vivre pour le jeune. Celui-ci doit s’intégrer dans l’emploi, trouver sa place dans la société, et n’est pas en mesure de s’offrir l’espace d’autonomie du logement qui soit adapté à ses nouveaux besoins dans cet emploi et cette société : accessibilité au lieu d’emploi, adéquation avec la composition de son ménage... Il importe de promouvoir des réponses qui permettront d’atténuer cette contradiction entre les impératifs liés à l’emploi et les nécessités du logement, car les jeunes actifs sont un public fragile. Pour agir en prévention de difficultés sociales, économiques, ou encore de santé, la question du logement est vitale.