Jean-Patrick Gille rencontre prochainement Jean-Marc Borello, dans le cadre de la mission confiée par Muriel Pénicaud

Représentation du réseau |

Murielle Pénicaud, ministre du travail, a confié le 5 septembre dernier à Jean-Marc Borello, président du groupe SOS, une mission sur les politiques d’insertion, dont l’objectif est de formuler des propositions permettant de sortir de la fragmentation des dispositifs d’aide et d’accompagnement, à partir des initiatives conduites dans ce sens par les acteurs locaux. Jean-Patrick Gille, président de l'UNML, rencontre Jean-Marc Borello le 4 octobre prochain pour réfléchir avec lui sur le contenu de sa mission.

Lire la lettre de mission adressée à Jean-Marc Borello

Dans son courrier d'invitation, Jean-Patrick Gille cite notamment le rapport de l’IGF et de l’IGAS qui ont souligné en 2010 que « les Missions Locales s’attachent à intégrer l’ensemble des services locaux pour fournir aux jeunes un accompagnement global […] en entretenant des relations partenariales avec tous les acteurs locaux de l’insertion des jeunes », avec des « coûts moins élevés que ceux d’opérateurs comparables » et un « taux d’accès à l’emploi […] comparable aux performances des autres dispositifs d’accompagnement des jeunes en difficulté d’insertion »..

Lors de la rencontre du 4 octobre seront abordés les facteurs d’exclusions du marché du travail, peu ou mal pris en compte par les dispositifs publics existants, les inadaptations ou dysfonctionnements des dispositifs publics, les réussites d’insertion sur le marché du travail et les enseignements en matière de bonnes pratiques, d’innovations et d’expérimentations. L’UNML pourra proposer à ce titre des pistes pour mettre en œuvre des réformes pouvant concourir à une approche transversale et intégrée de l’insertion dans l’emploi, dont le réseau des Missions Locales est un acteur central.