Actu Service Civique : nouvel agrément, lettre de Yannick Blanc, formation PSC1

Représentation du réseau |

Trois informations relatives au Service Civique : l'UNML s'est vu renouveler son agrément pour le réseau des Missions Locales depuis le 10 juillet 2017 et met en ligne le tableau à jour des missions ; Yannick Blanc, haut commissaire à l'engagement, reconnait, dans un courrier à Jean-Patrick Gille, président de l'UNML, le rôle majeur joué par le réseau des Missions Locales dans le développement de qualité du Service Civique ; formation PSC1 : il est désormais possible de choisir l'organisme de formation, parmi une liste d'organismes agréés.

Le renouvellement de l'agrément

L’agrément de Service Civique NA-000-14-00244 porté par l’UNML pour le compte du réseau des Missions Locales est arrivé à échéance le 9 juillet.

Un nouvel agrément a été attribué à l’UNML dès le 10 Juillet sous le numéro NA-000-17-00108 et ce pour une durée de trois ans. Il n’y a donc pas de rupture entre les deux agréments.

20 missions sont maintenant agrées (contre 22 précédemment). Le guide du Service Civique pour les Missions Locales sera mis à jour et édité cette automne.

Voir et télécharger le détail des missions de Service Civique - Agrément 2017 - 2020

Attention : l’ASP (Agence de Services et de Paiement) doit désormais saisir cet agrément sur l’Extranet Elisa. Cette saisie devrait s’étaler sur plusieurs jours. Les Missions Locales risquent donc de ne plus pouvoir saisir de contrat entre le 10 et le 24 juillet 2017.

A partir de cette date, les Missions Locales pourront à nouveau saisir des contrats et mentionner si nécessaire une date de démarrage antérieure. L’UNML met tout en œuvre auprès de l’ASP et de l’Agence du Service Civique pour réduire au maximum ce délai.

Lettre de Yannick Blanc, président de l'institut de l'engagement, à Jean-Patrick Gille, président de l'UNML

Lire le courrier

En avril dernier, Yannick Blanc, haut-commissaire à l'engagement, a adressé à Jean-Patrick Gille, président de l'UNML, un courrier positionnant le réseau des Missions Locales comme un acteur clé du Service Civique notamment à travers l'intermédiation qui est une des particularités de l'agrément collectif national. Elle consiste à mettre un volontaire à disposition d'un partenaire du territoire (association ou collectivité territoriale).

Ce courrier a été adressé en copie aux préfets de région et de département. Il constitue une reconnaissance institutionnelle importante et doit servir de levier au réseau pour structurer son action dans le champ du Service Civique.

Nouvelles modalités d’organisation de la formation « PSC1 »

A compter du 1er juillet 2017, une aide financière forfaitaire de 60€ relative à la formation PSC1 sera versée directement aux organismes agréés après attestation de réalisation de la formation, quel que soit l’organisme de formation et quel que soit le montant payé par l’organisme d’accueil. Cette disposition s’applique à toutes les formations effectuées à compter du 1er juillet 2017.

Attention : le remboursement par l’ASP de l’avance de 60€ réalisée par les organismes devrait être effectif à compter du 1er août (évolution Elisa en cours).

Le choix de cette procédure, en remplacement du marché public, permettra aux structures d’accueil de choisir parmi un éventail plus large d’organismes agréés de formation PSC1 en fonction des affinités, de la proximité géographique et de l’opportunité de dates proposées. Cette plus grande souplesse doit permettre de mieux répondre à l’objectif de former l’ensemble des volontaires en Service Civique.

En vue de faciliter l’accès des volontaires au PSC1 et accompagner les structures d’accueil dans ces nouvelles modalités, l’Agence du Service Civique prépare un protocole d’accord avec les six grands réseaux agréés de sécurité civile (Croix-Rouge, Pompiers, Protection civile, Croix-blanche, Ordre de Malte, FFSS) pour les sensibiliser à l’enjeu de la formation des volontaires au PSC1. Les volontaires pourront également être formés au PSC1 auprès d’autres structures de sécurité civile.