Les projets des candidats à la présidentielle questionnés par l'UNML sur l'insertion des jeunes et sur la jeunesse en général

Représentation du réseau |

Au moment où se déroulent au plan national les débats sur l’évolution des politiques publiques, les élus de l’Union Nationale des Missions Locales, au-delà des différentes sensibilités, toutes tendances politiques étant représentées, ont souhaité interroger les candidats à l’élection présidentielle sur leurs orientations en matière de politique de jeunesse et rappeler le rôle essentiel et l’action adaptée des Missions Locales dans l’accès des jeunes à l’emploi et à l’autonomie.

Quatre questions posées aux candidats à l’élection présidentielle

  1. Au moment de la généralisation de la Garantie jeunes qui va concerner 150 000 jeunes en 2017, dispositif dont on constate l’efficacité, quelles sont les orientations proposées pour accompagner les jeunes en situation de vulnérabilité sociale et financière vers l’emploi et l’autonomie ?
  2. Les Emplois d’avenir ont permis à plus de 250 000 jeunes peu voire pas qualifiés, d’avoir une réelle expérience professionnelle et une insertion durable tant dans le secteur marchand que dans le secteur non marchand. Quelle politique d’accès des jeunes à l’emploi proposez-vous ?
  3. Plus de 120 000 jeunes se sont engagés dans une mission d’intérêt général au service des autres depuis 2010, dans le cadre du service Civique. Quelles sont les propositions pour permettre aux jeunes d’exercer une citoyenneté pleine et entière au service de la société ?
  4. De manière générale, quelle politique de jeunesse est proposée pour sécuriser les parcours d’insertion des jeunes afin de leur permettre de trouver leur place dans la société ?


Le texte disponible via ce lien reprend ces questions et rappelle le rôle essentiel des Missions locales, service public de proximité pour l’accompagnement des jeunes vers l’emploi et l’autonomie.

Les réponses des candidats seront communiquées jeudi 20 avril 2017 sur le site de l'UNML.