Agenda

vendredi 22 septembre 2017

Comité technique du partenariat renforcé des Missions Locales avec Pôle emploi et la DGEFP

vendredi 22 septembre 2017

Réunion de travail avec les Missions Locales de Normandie (Service Civique)

lundi 25 septembre 2017

Réunion de travail avec la DGEFP

lundi 25 septembre 2017

Conseil de section de l'OFQJ

mardi 26 septembre 2017

Réunion de travail avec l'APAR

2017

Le Service Civique ne doit pas remplacer les contrats aidés

Représentation du réseau |

Des Missions Locales se sont inquiétées du risque d’utilisation du Service Civique en remplacement de contrats aidés. En effet, à l’heure où nombre de contrats aidés ne seront pas renouvelés (instructions adressées aux Préfets le 18 août dernier), la tentation est forte pour les collectivités, établissements scolaires ou associations d’avoir recours à des volontaires en Service Civique pour assumer les fonctions assurées jusque-là par des salariés. L’UNML invite les Missions Locales à être particulièrement vigilantes et à refuser de porter des contrats d’engagement en Service Civique dès lors qu’il y a le moindre risque de substitution à l’emploi.

Appel à contribution : les Missions Locales s’engagent pour le développement du Service Civique !

Représentation du réseau |

Le Service Civique permet à tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans, quels que soient leur diplôme et leur situation, de s’engager en faveur d’une mission d’intérêt général. Accueillis au sein d’associations et de collectivités, les jeunes vivent une expérience de volontariat d’au moins 6 mois, à raison de 24h heures minimum par semaine. Depuis 2010, les Missions Locales peuvent accueillir des volontaires en Service Civique ou les mettre à disposition auprès de structures partenaires du territoire via l’agrément collectif national que porte l’UNML pour l’ensemble du réseau des Missions Locales. 20 missions de Service Civique peuvent ainsi être proposées dans des domaines variés à des jeunes accompagnés par les Missions Locales.

Le Service Civique ne doit pas remplacer les contrats aidés

Représentation du réseau |

Des Missions Locales se sont inquiétées du risque d’utilisation du Service Civique en remplacement de contrats aidés. En effet, à l’heure où nombre de contrats aidés ne seront pas renouvelés (instructions adressées aux Préfets le 18 août dernier), la tentation est forte pour les collectivités, établissements scolaires ou associations d’avoir recours à des volontaires en Service Civique pour assumer les fonctions assurées jusque-là par des salariés. L’UNML invite les Missions Locales à être particulièrement vigilantes et à refuser de porter des contrats d’engagement en Service Civique dès lors qu’il y a le moindre risque de substitution à l’emploi.

Jean-Patrick Gille rencontre prochainement Jean-Marc Borello, dans le cadre de la mission confiée par Muriel Pénicaud

Représentation du réseau |

Murielle Pénicaud, ministre du travail, a confié le 5 septembre dernier à Jean-Marc Borello, président du groupe SOS, une mission sur les politiques d’insertion, dont l’objectif est de formuler des propositions permettant de sortir de la fragmentation des dispositifs d’aide et d’accompagnement, à partir des initiatives conduites dans ce sens par les acteurs locaux. Jean-Patrick Gille, président de l'UNML, rencontre Jean-Marc Borello le 4 octobre prochain pour réfléchir avec lui sur le contenu de sa mission.

Invitation Webinaire : connaître l'ESS et identifier ses opportunités locales

Représentation du réseau |

Proposée par l'Avise et l'UNML, cette formation d’une durée d'une heure est destinée aux professionnels de Missions Locales (conseillers, chargés de projets, directions, etc.) pour mieux appréhender l’Économie sociale et solidaire, connaître ses structures et identifier les opportunités qu’elle offre aux jeunes accompagnés par les Missions Locales. Rendez-vous Mardi 17 octobre de 11 h à 12 h.

Mobilisation des associations de solidarité contre la réduction des contrats aidés

Représentation du réseau |

L'UNML est signataire de la tribune lancée par la Fédération des acteurs de la solidarité pour demander au gouvernement de maintenir un volume élevé de contrats aidés et mettre en place une concertation ambitieuse pour améliorer la qualité de ces outils de lutte contre l’exclusion.

L’UNML souhaite inscrire dans la durée les actions des Missions Locales avec les jeunes sous main de justice

Représentation du réseau |

L’UNML rappelle la nécessité de maintenir l’action des Missions Locales au sein des établissements pénitentiaires, afin de mieux préparer les jeunes à leur sortie et à leur accès aux dispositifs de droits communs, en créant les conditions de la sécurisation de leurs parcours (logement, ressources, citoyenneté, activités, …).